Garant du bon fonctionnement d’un établissement de restauration, l’agent de restauration intervient dans la plupart des étapes relatives à l’accueil des convives, à la préparation des plats et au service. Il assure également l’approvisionnement des produits et supervise la salle. Il se charge aussi des étapes de conservation et de conditionnement des aliments.

L’agent de restauration peut travailler dans le domaine de la restauration collective sociale comme une entreprise, une école, un hôpital, etc. Il peut également intervenir dans la restauration commerciale comme les chaînes hôtelières de restauration, les brasseries, les résidences hôtelières, les cafétérias, etc. À cela s’ajoutent les commerces de bouffe rapide, de petite restauration traditionnelle, etc.

Le développement du domaine de la restauration favorise le recrutement massif des agents de restauration. Face à la recrudescence des demandes, les candidats se proposant au poste sont insuffisants et les entreprises ont parfois des difficultés à trouver les candidats adéquats pour le poste.

La formation en alternance est alors une solution adaptée pour recruter des agents de restauration qualifiés qui répondent à leurs besoins. Ces derniers reçoivent des formations sur-mesure et acquièrent toutes les compétences requises pour ce poste.

Le métier d’agent de restauration

Missions

L’agent de restauration participe aux tâches liées à l’entretien et à la préparation des produits, leur production et le service. Polyvalent, il peut réaliser toutes les tâches. Ainsi, il est chargé d’assembler, de préparer et de distribuer les préparations culinaires. Il s’occupe du service et de l’approvisionnement.

L’agent de restauration peut également être amené à accueillir les clients dans la salle de restauration. Bref, il participe à l’ensemble des tâches afin de garantir la qualité des prestations.

Tâches et fonctions

Polyvalent, dynamique et mobile, l’agent de restauration intervient dans divers domaines :

Gestion des approvisionnements et de la mise en place :

  • il effectue l’approvisionnement ou le réapprovisionnement des produits
  • il supervise la rotation des produits
  • il réalise le Contrôle qualitatif HACCP
  • il participe à la décoration de la salle et assure l’installation des outils d’animation commerciale
  • il met en place la disposition de la salle
  • il prépare le buffet
  • il gère le stockage des marchandises et le rangement des produits alimentaires
  • il vérifie chaque bon de livraison et contrôle la marchandise

Gestion de la production culinaire

  • il assure l’assemblage des aliments semi-élaborés
  • il se charge du conditionnement des repas produits
  • il crée, assemble et dresse les préparations simples, qu’elles soient froides ou chaudes
  • il s’attelle à la préparation spécifique des aliments comme les crêpes ou les pizzas, les grillades
  • il assure la finition des préparations chaudes comme les frites ou les légumes
  • il contribue à la réalisation des produits de la première à la cinquième gamme
  • il réalise les préparations des plats culinaires simples comme les sauces
  • il assure les productions éventuelles devant les convives
  • il assure les opérations préliminaires pour la préparation des ingrédients : épluchage des légumes, décongélation de certains produits, etc.

Service en salle :

  • il accueille les clients
  • il tient la caisse
  • il prépare les commandes du client
  • il gère les flux de la clientèle
  • il réalise le typage en utilisant un matériel spécifique

Participation au nettoyage et à la laverie

  • il réceptionne et trie la vaisselle
  • il utilise les équipements spécifiques dédiés à la plonge
  • il emploie des produits et matériels d’entretien
  • il vérifie la propreté de l’établissement
  • il nettoie les ustensiles de cuisine : batterie de cuisine, les locaux et les équipements

Le profil de l’agent de restauration

Aucune expérience professionnelle n’est demandée au profil de l’agent de restauration. Toutefois, un minimum de formation et de niveau d’études est demandé aux candidats qui souhaitent devenir agent de restauration. Les entreprises privilégient ainsi les candidats possédant les diplômes suivants

  • un titre professionnel dans l’un des blocs de compétences suivants :
    • préparation des hors-d’œuvre, desserts, élaboration des snacks
    • préparation et cuisson des grillades
    • remise à la bonne température des préparations culinaires réalisées à l’avance appelées aussi PCEA
    • accueil des clients, la distribution et répartition des plats dans la restauration en self-service
    • tâches liées au nettoyage des matériels de cuisine comme la batterie, la vaisselle, les ustensiles, etc.
  • CAP d’agent polyvalent de restauration

Compétences

Si aucun diplôme ni expérience n’est requis pour le poste d’agent de restauration, certaines compétences permettent de mener à bien les différentes tâches à la charge du profil :

Compétences techniques :

  • connaître les normes d’hygiène et de sécurité alimentaire (Hazard Analysis Critical Control Point -HACCP-)
  • être capable de comprendre et interpréter les fiches techniques
  • savoir adapter son rythme de travail selon les exigences de la production
  • connaître les techniques de préparation de base des plats
  • maîtriser les techniques de préparation des sauces et des plats chauds et froids simples
  • savoir appliquer les procédures opératoires en vigueur

Les qualités

Certaines qualités permettent à l’agent de restauration d’accomplir au mieux ses tâches et attributions.

  • le sens de l’accueil, de la courtoisie et du service pour offrir une bonne qualité de service aux convives, tout en installant une bonne ambiance de travail
  • la capacité de s’adapter aux différentes situations
  • le sens de l’organisation et des responsabilités pour mener à bien les tâches
  • la capacité de réaliser les préparations culinaires simples devant les convives
  • la capacité d’être multitâches et de travailler sous pression
  • la capacité de travailler à des heures flexibles, parfois durant une période saisonnière
  • la capacité de prise d’initiatives selon les situations
  • la capacité de transmettre les informations nécessaires pour veiller à la fluidité du service
  • la capacité de travailler en équipe avec les autres services
  • le respect des règlements et normes en termes d’hygiène et de sécurité : port d’un uniforme spécifique

Un métier en tension

Polyvalent, serviable et multitâches, l’agent de restauration contribue au bon déroulement de l’établissement où il travaille. Personne de confiance, il peut effectuer la plupart des tâches , de l’accueil des clients jusqu’au service, en passant par la préparation des plats, l’approvisionnement et le conditionnement des produits alimentaires.

De nouveaux établissements dédiés à la restauration sont créés chaque jour. Cela permet à l’agent de restauration de trouver facilement du travail. Le secteur est actuellement en tension, car les candidats intéressés par le poste n’arrivent pas à satisfaire les demandes des établissements.

Les autres intitulés du poste d’agent de restauration

  • personnel polyvalent de restauration

Évolution dans le métier

L’agent de restauration peut envisager une brillante carrière dans la restauration. En acquérant des expériences et en complétant ses connaissances et compétences à travers une formation en alternance, ce professionnel peut intégrer une entreprise de secteur ou de localisation géographique plus importants.

En se spécialisant, il peut se diriger vers un autre métier en cuisine ou en salle. Les compétences acquises permettent aussi d’intégrer le domaine du commerce ou de la distribution.

Recruter un agent de restauration via la formation en alternance

Les candidats de 26 ans et moins

Les candidats âgés de moins de 26 ans sans le bac peuvent opter pour :

  • le contrat d’apprentissage. Ce cursus dédié aux profils de 16 ans minimum permet de se former au métier et se faire embaucher par les entreprises
  • le bac professionnel permettant de suivre une formation en alternance en vue de prétendre au poste d’agent de restauration

En ce qui concerne les candidats bacheliers, un contrat d’apprentissage permet de participer à une formation pour acquérir un diplôme d’un niveau bac+2 à l’instar d’un BTS ou d’un DUT.

Les candidats de 26 ans et plus

Les candidats de plus de 26 ans opteront pour un contrat de professionnalisation. Cette démarche leur permet d’acquérir un diplôme, un CQP ou encore un titre.

Ce cursus inclut deux formations distinctes : une formation théorique dispensée par un organisme de formation et une formation pratique se déroulant dans un établissement de restauration.