Garant de la propreté des structures, l’agent d’entretien réalise tous les travaux de nettoyage des locaux et des installations pour en assurer le bon fonctionnement. Pour ce faire, l’agent d’entretien effectue les tâches précises mentionnées dans le cahier des charges en veillant au respect des normes d’hygiène et des règles de propreté établies.

L’agent de propreté intervient généralement dans les locaux professionnels comme les bureaux, les magasins, les entrepôts, les hangars de stockage, les locaux industriels, les structures collectives publiques ou bien privées comme les écoles, les hôpitaux, les gares, les maisons de retraite, etc.

Travaillant seul, il peut intégrer une équipe de plusieurs agents d’entretien. De ce fait, cet ouvrier est souvent amené à se déplacer et n’a pas de lieu de travail fixe. Dans le cadre de son travail, cet expert de la propreté s’arme d’appareils de nettoyage automatique utilisant de nouvelles technologies afin de faciliter ses tâches. Il emploie également des produits de nettoyage divers. Ce métier demande des efforts physiques considérables et un sens de la rigueur et du détail.

Le métier de l’agent d’entretien

Missions

Le champ d’intervention de l’agent d’entretien est large et ses activités sont variées. Sa principale mission consiste à nettoyer et entretenir les lieux publics et privés qui lui ont été confiés. Du sol au plafond en passant par le mobilier et les murs, l’agent de propreté opère de manière rapide et optimale. Dans certains locaux industriels, comme dans les industries agroalimentaires ou dans les hôpitaux par exemple, il réalise en plus des opérations de désinfection particulières. Un niveau de qualification plus élevé est alors demandé aux profils.

Tâches et fonctions

Exercer le métier d’agent d’entretien n’est pas facile. Ce professionnel se base sur un cahier des charges qui définit toutes les tâches qu’il doit réaliser sur une durée déterminée. L’agent d’entretien assure des tâches aussi diverses que nombreuses. Dans le cadre de son travail, il doit :

  • nettoyer les sols avec les produits correspondants
  • laver les vitres
  • dépoussiérer les meubles
  • vider le contenu des poubelles
  • dépolluer et aérer les locaux
  • nettoyer les espaces extérieurs
  • manoeuvrer les machines spécialisées comme le nettoyeur à haute pression, la monobrosse, la lustreuse multidirectionnelle, l’autolaveuse ou encore la shampouineuse
  • réaliser l’entretien des surfaces comme le bois, le plastique ou le marbre en utilisant les produits correspondants et en appliquant son savoir-faire
  • veiller à l’application des règles en termes de sécurité et d’hygiène
  • assurer la gestion des stocks dans le respect des conditions de stockage régissant les divers produits d’entretien
  • planifier les commandes de produits d’entretien pour prévenir les ruptures de stock communiquer les dysfonctionnements éventuels à son employeur ou son supérieur hiérarchique
  • entretenir le matériel de travail destiné à la propreté effectuer la maintenance de certains équipements
  • désinfecter les lieux situés en milieu sensible ou nécessitant des actions de désinfection
  • compléter le support de suivi

Le profil

Aucune qualification précise n’est demandée pour exercer le métier d’agent d’entretien. Toutefois, les organisations et entreprises préfèrent recruter des agents de propreté ayant suivi une formation spécifique pour satisfaire les attentes particulières du poste. Les sociétés embauchent en priorité les titulaires d’un :

  •  BEP Métiers de l’hygiène
  •  CAP Maintenance et hygiène des locaux
  • Bac professionnel Hygiène, propreté et stérilisation
  • Bac professionnel Hygiène et environnement
  • Bac professionnel Gestion des pollutions et protection de l’environnement
  • BTS Métiers des services à l’environnement (MSE).

Les profils souhaitant exercer ce métier peuvent également rejoindre la Fonction publique territoriale à condition de réussir le concours d’entrée de grade 2. À titre d’information, le grade 1 est accessible sans passer par un concours. C’est également le cas pour le poste d’agent de services hospitaliers ou ASH. Après ce parcours, le candidat peut prétendre au métier d’agent de propreté catégorie C et travaille dans une collectivité territoriale comme la mairie.

Les autres intitulés du métier d’agent d’entretien

  • agent de propreté
  • agent de nettoyage

Les compétences requises

Le métier d’agent d’entretien nécessite un réel savoir-faire et demande certaines compétences. Le profil doit :

  • connaître les différents produits et appareils utilisés en nettoyage
  • maîtriser les règles d’hygiène et de propreté à appliquer
  • savoir manier les différents outils et appareils mis à sa disposition
  • s’informer sur les normes spécifiques relatives à certains locaux : hôpitaux, zone industrielle, laboratoire pharmaceutique, etc.
  • connaître les techniques et disposer du savoir-faire minimal pour frotter, récurer, dépoussiérer, balayer, lessiver et laver les surfaces à nettoyer

Les qualités requises

Pour mener à bien son travail, l’agent d’entretien doit posséder certaines qualités afin de faciliter la réalisation des tâches qui lui seront confiées. Ainsi, le profil doit :

  • être ponctuel pour éviter les retards dans l’accomplissement de son travail
  • être autonome pour travailler de manière indépendante
  • être consciencieux et rigoureux pour appliquer à la lettre les consignes d’hygiène et de sécurité : port de casques, vêtements de protection spécifiques dans certaines zones
  • savoir respecter les consignes
  • avoir une bonne méthodologie de travail
  • avoir des notions sur les opérations de nettoyage
  • avoir le sens de l’organisation
  • être sociable pour faciliter les relations avec les collègues et les employeurs
  • être honnête et intègre
  • avoir une bonne condition physique et une excellente santé pour supporter les conditions de travail : posture debout, manipulation de produits d’entretien comprenant des agents chimiques, etc.
  • être disponible pour travailler à des horaires décalés et même la nuit

Un métier en tension

Élément clé pour assurer le bon fonctionnement des activités de chaque entreprise, l’agent d’entretien se veut indispensable. Mais les entreprises éprouvent aujourd’hui des difficultés pour embaucher des candidats compétents souhaitant faire carrière dans ce domaine.

Outre les entreprises industrielles, les collectivités territoriales ou encore les sociétés privées, les sociétés spécialisées dans l’entretien recherchent activement des agents de propreté. De plus en plus de sociétés décident en effet de sous-traiter le nettoyage à ces sociétés. Elles constituent d’ailleurs des débouchés conséquents pour les profils. Le domaine de l’hôtellerie, le commerce et les bureaux sont également de bons recruteurs.

Évolution dans le métier d’agent d’entretien

Les perspectives d’évolution ne manquent pas pour l’agent d’entretien. Ses activités variables lui permettent de gravir les échelons et d’exercer des postes à responsabilités. En acquérant de l’expérience et des compétences supplémentaires, le profil peut se spécialiser dans l’entretien et le nettoyage de locaux spécifiques comme les laboratoires, les zones industrielles ou encore les hôpitaux.

Les profils peuvent par exemple devenir éboueur, laveur de vitres en hauteur ou agent d’entretien spécialisé dans les hôtels. Dans tous les cas, les profils doivent maîtriser les règles d’hygiène et de sécurité en vigueur. Les agents peuvent aussi après plusieurs années d’expérience, devenir chef d’équipe.

Pour acquérir les connaissances nécessaires pour le métier d’agent d’entretien, les candidats peuvent opter pour la formation en alternance. Ils peuvent ainsi apprendre le métier sur le tas tout en étoffant leurs connaissances. Ils s’habituent ainsi mieux au métier.

Liste de postes accessibles après formation :

  • laveur de vitres en hauteur
  • éboueur
  • chef d’équipe