Embaucher en alternance est un moyen pour l’entreprise de répondre à un besoin de salariés qualifiés à ses métiers et représente souvent une solution de recrutement sur des métiers en tension sur le marché de l’emploi. C’est particulièrement vrai en Bretagne où les entreprise connaissent des difficultés de recrutement.

L’étude des Besoins en Main d’œuvre de la région Bretagne menée en 2017 par Pôle emploi relève que les employeurs connaissent des difficultés de recrutement pour 41,3% des postes à pourvoir, tous secteurs d’activité confondus. L’organisme public évalue les besoins de recrutement de la région à 104 086 postes à pourvoir dont 52,8% d’emplois saisonniers, ce qui représente un bassin de près de 55 000 emplois pérennes à pourvoir.

Le recrutement en alternance permet aux entreprises de répondre aux exigences des postes vacants en termes de qualifications et de compétences et facilite l’insertion professionnelle de candidats à la recherche d’un emploi.

Pour les candidats, il passe à la fois par la recherche d’une formation et d’une entreprise. En contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, le principe de l’alternance reste le même et s’appuie sur une formation théorique dans un organisme dédiée complété par une mise en pratique en entreprise.

Le marché de l’emploi est en pleine expansion en région Bretagne mais encore faut il savoir comment trouver une alternance. La recherche d’un contrat en alternance peut être longue et fastidieuse, elle demande de suivre certaines étapes pour réussir le recrutement.

Comment trouver une alternance en Bretagne ?

En Bretagne, les offres d’emploi ne manquent pas, mais les candidats sont aussi nombreux. Ceux qui souhaitent intégrer une entreprise dans le cadre d’un contrat en alternance doivent alors faire leurs preuves. Cela passe évidemment par la rédaction d’un CV professionnel et d’une lettre de motivation adéquate, susceptibles d’éveiller l’intérêt des recruteurs.

Pour augmenter leurs chances d’être recrutés, les candidats doivent commencer leurs recherches dès le mois de janvier dans l’espoir de trouver une formation et un contrat en entreprise pour le mois de septembre. Se rapprocher de Pôle Emploi et des organismes de formation en alternance constitue les premiers pas à faire pour s’y retrouver. On peut également consulter directement les offres d’emplois des entreprises en ligne sur leurs propres sites ou bien sur les sites de petites annonces. Si les sociétés ne diffusent pas d’offres d’emploi, il convient d’envoyer des candidatures spontanées.

Les candidats intéressés par une formation en contrat d’apprentissage doivent consulter les Centre de formation d’apprenti (CFA) de la région Bretagne pour s’informer de l’offre existante de formation. Les CFA sont les acteurs en charge de la formation en apprentissage dans l’immense majorité des cas. De plu, les autres organismes de formation en apprentissage (Unités de formation d’apprentis ou Section d’apprentissage) sont généralement rattachés à un CFA par convention.

La formation en alternance en contrat de professionnalisation peut être dispensé dans différents types d’organismes de formation. Au niveau local, il convient de consulter la liste des organismes habilités accessibles via le portail de l’alternance ici.

Les réseaux des chambres consulaires sont des acteurs d’orientation et d’information sur le recrutement en alternance utiles pour les candidats comme pour les entreprises. Là-aussi, il convient de solliciter les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI), Chambres de métiers et de l’Artisanat (CMA) et Chambres d’agriculture pour s’informer du marché local de l’emploi en alternance.

Les CCI ont par ailleurs développé au niveau national un réseaux de « Points A » dans l’objectif de servir d’interlocuteur pour l’orientation et l’information des candidats comme des entreprises. Ils font lien avec les entreprises et le marché local de l’emploi en alternance.

Consulter les annonces en ligne sur les différents joboards (sites internet sur l’emploi) ou publiées par Pôle Emploi de façon régulière permet également aux candidats de connaître les nouvelles offres diffusées et envoyer leur candidature à temps. Pour éviter une trop longue attente, il est fortement recommandé de commencer les recherches dès le mois de janvier.

Les événements dédiés à l’emploi organisé en Bretagne, comme les salons spécialisé sur l’alternance, les forums de l’emploi, les portes ouvertes des organismes de formation sont à ne pas manquer pour connaître les entreprises qui embauchent et entrer directement en contact avec des employeurs. Il convient d’amener le dossier de candidature et se préparer à un entretien d’embauche à cette occasion.

Quels secteurs d’activité recrutent le plus en région Bretagne ?

En 2017, 104 086 projets de recrutement ont été recensés en région Bretagne, avec 55 165 intentions d’embauche concernant les postes non saisonniers, ce qui enregistre une hausse global de 8,2% par rapport à l’année précédente. Globalement, le secteur des service à la personne ou à l’entreprise constitue le premier secteur d’embauche et représente 6 offres d’emploi sur 10. L’agriculture et le commerce arrivent en deuxième place .

L’économie de la région Bretagne est fortement dépendante de l’agriculture et des industries agroalimentaires, mais aussi du secteur du tourisme (pour les emplois saisonniers) et de quelques pôles technologiques avancés. Depuis quelques années, le secteur tertiaire connait un regain de croissance, particulièrement dans le secteur commercial, et la région a ainsi connu une croissance rapide de grandes zones commerciales en périphérie des villes moyennes qui réduise sa dépendance aux activités du secteur agroalimentaire.

Les principaux secteurs d’activité en Bretagne :

Principaux secteurs économiques Nb de salariés à fin 2016* Poids en %
Commerce – réparation d’automobiles et de motocycles 146 170 17%
Santé humaine et action sociale 84 940 10%
Industries agro alimentaire 72 397 8%
Construction 68 169 8%
Transports et entreposage 59 190 7%
Autres industries manufacturières 57 513 7%
Activités de services administratifs et de soutien 45 969 5%
Activités spécialisées, scientifiques et techniques 43 929 5%
Hébergement et restauration 39 151 5%
Activités financières et d’assurance 35 062 4%
Intérimaires 39 570 5%
Autres secteurs 172 291 18%

*Nombres de salariés à fin 2016, chiffres Pôle emploi

Les principaux secteurs de recrutement en Bretagne en 2017 :

Principaux secteurs d’emploi de janvier à décembre 2017 Nombres d’embauche* Pourcentage
Santé humaine et action sociale 231 972 18%
Hébergement et restauration 189 120 15%
Activités de services administrati fs et de soutien 168 722 13%
Commerce – réparation d’automobiles et de motocycles 136 256 11%
Arts, spectacles et activités récréatives 109 387 8%
Agriculture, sylviculture et pêche 95 836 7%
Activités spécialisées, scientifiques et techniques 85 794 7%
Autres activités de services 43 814 3%
Administration publique 41 826 3%
Agroalimentaire 37 526 3%
Autres secteurs 156 094 12%

*Nombres de déclaration préalable à l’embauche (DPAE) enregistrées par Pôle emploi entre le 01 janvier et le 31 décembre 2017

Les métiers en tension en région Bretagne

Liste des principaux métiers en tension (par nombres décroissants d’offres) :

  • SERVICES DOMESTIQUES
  • CONDUITE DE TRANSPORT DE MARCHANDISES SUR LONGUE DISTANCE
  • PERSONNEL DE CUISINE
  • SERVICE EN RESTAURATION
  • COMPTABILITÉ
  • RELATION COMMERCIALE AUPRÈS DE PARTICULIERS
  • MÉCANIQUE AUTOMOBILE ET ENTRETIEN DE VÉHICULES
  • RÉALISATION DE MENUISERIE BOIS ET TONNELLERIE
  • INSTALLATION ET MAINTENANCE D’ÉQUIPEMENTS INDUSTRIELS ET D’EXPLOITATION
  • INSTALLATION D’ÉQUIPEMENTS SANITAIRES ET THERMIQUES
  • TÉLÉCONSEIL ET TÉLÉVENTE
  • MONTAGE D’AGENCEMENTS
  • PERSONNEL D’ÉTAGE
  • RELATION TECHNICO-COMMERCIALE
  • ABATTAGE ET DÉCOUPE DES VIANDES

Ce classement se base sur le nombre d’offres d’emploi enregistrées à Pôle emploi par rapport au nombre de demandeurs d’emploi inscrits sur les listes. Il ne prend en compte que les offres d’emplois de plus de 1 mois.

Quels départements recrutent le plus en Bretagne?

En Bretagne, certains départements se veulent plus intéressants que d’autres. C’est le cas de l’Ille-et-Vilaine qui est à la recherche d’aides à domicile et aides ménagères, de cadres, de profils en informatique, de chefs de projets ou encore d’attachés commerciaux.

Dans le Finistère, les profils d’agents d’entretien des locaux sont activement recherchés, tout comme les employés polyvalents de restauration, les professionnels des spectacles, etc.

Les Côtes d’Armor recrute des artistes, des aides-soignants, des ouvriers qualifiés des industries agroalimentaires, des artistes, etc. pendant que le Morbihan est à la recherche d’agents polyvalents, d’apprentis de cuisine, d’aides ménagères ou encore d’ouvriers des industries agroalimentaires, sans oublier les agriculteurs.