Depuis sa départementalisation, l’économie de La Réunion s’est considérablement transformée pour passer d’un territoire centré sur l’agriculture à une région moderne s’appuyant un tissu économique dynamique et varié.

Avec des indicateurs économiques positifs sur les dernières années, la Réunion connait un climat des affaires au beau fixe et un marché du travail à la hausse. Une tendance qui devrait se confirmer en 2018.

Le marche de l’emploi en Réunion

Le secteur tertiaire est le principal moteur de l’économie insulaire avec la présence de grands groupes, de plusieurs sociétés cotées en bourse, d’une Technopole et d’un pôle de compétitivité. Le développement du tourisme représente une priorité du territoire puisqu’il contribue de façon importante à l’économie de la région. L’agriculture y reste également un acteur important de l’économie réunionnaise qui repose sur la canne à sucre mais également sur l’élevage et l’exploitation d’autres végétaux.

Les perspectives économique de la région sont bonnes et l’année 2018 devrait connaître une augmentation des offres de recrutement à la Réunion. Selon la dernière étude de Pôle emploi sur les besoins de main d’œuvre, l’économie réunionnaise devrait générer en 2018 près de 30 640 projets de recrutements des employeurs locaux. Cela représente une hausse de 9% par rapport aux intentions d’embauche de l’année précédente.

Le recrutement en alternance

L’augmentation de la demande de la main d’œuvre ne concerne que 19,9% d’emplois saisonniers, en baisse par rapport à 2017, signe de la pérennisation de l’activité et de l’amélioration des perspectives de la région. Dans le même temps, le pourcentage de recrutements difficiles est en hausse et s’élève à 25%. Les employeurs devraient commencer à rencontrer des difficultés d’embauche sur certains postes.

L’alternance est alors souvent une solution de recrutement qui permet aux entreprises de faire face à des difficultés d’embauche sur des postes vacants en termes de qualifications et de compétences. En contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, le recrutement en alternance en Réunion présente donc de réelles opportunités.

Pour autant, il faut parfois s’armer de patience car rechercher une formation et une entreprise en alternance peut s’avérer fastidieux. Nos infos pour identifier les acteurs conseils locaux qui sauront orienter ou accompagner la recherche d’un poste en alternance en Réunion.

Comment trouver un contrat en alternance à la Réunion ?

La première étape de recherche d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation consiste à monter un dossier de candidature dans le but de trouver un organisme de formation ainsi qu’une entreprise d’embauche en alternance. Rédiger un curriculum vitae de qualité et une lettre de motivation pertinente décrivant le projet professionnel est donc de mise. Ce dossier doit constituer un atout pour le candidat qui souhaite se démarquer des autres.

Il convient commencer les recherches assez tôt pour éviter de manquer de temps, car les démarches peuvent s’avérer longue. Pour un contrat d’apprentissage, la recherche d’un organisme de formation et de l’entreprise doit débuter dès le mois de janvier pour tout boucler avant la rentrée calendaire des formations qui a lieu en septembre. Dans le cas d’un contrat de professionnalisation, il n’y a pas de contraintes particulières liées au calendrier de formation et l’embauche peut se faire toute l’année.

Il est conseillé de commencer au plus tôt la recherche d’une formation correspondant à ses objectifs professionnels et ses aspirations. Dans un contrat d’apprentissage, la formation est généralement dispensée par un Centre de formation d’apprentis (CFA), mais peut l’être également dans une unité de formation d’apprentis (UFA) ou une Section d’apprentissage (SA) conventionnées par un CFA . Il est nécessaire de se renseigner sur l’offre d’apprentissage existante auprès des différents organismes locaux.

Dans un contrat de professionnalisation, la formation peut être dispensée par différents types d’organismes de formation ayant obtenu une habilitation et la majorité des prestataires de formations sont des organismes privés. Pour s’y retrouver, les candidats peuvent consulter ici le portail de l’alternance mis en place par le gouvernement qui recensent les établissements et permet une recherche par localisation géographique ou par spécialité de formation.

La recherche d’une entreprise proposant des contrats en alternance passe par l’intermédiaire des chambres consulaires régionales de la Réunion. La Chambre de métiers et de l’artisanat ou CMA, chambre de commerce et d’industrie ou CCI, ainsi que la Chambre d’agriculture constituent d’excellents interlocuteurs pour orienter les recherches de la formation adaptée selon les besoins des employeurs locaux et du secteur d’activité. Ces organismes ont développé une expertise spécifique du marché de l’emploi qui leur permet de mieux aiguiller les recherches.

Pôle Emploi est un acteur incontournable pour la recherche d’une entreprise en alternance. L’opérateur public centralise toutes les offres de recrutement émises par les entreprises, que ce soit à l’échelle régionale ou nationale tout en rendant la consultation directe des offres en ligne accessible. Les grandes entreprises possèdent généralement leur propre site internet qui diffuse les offres d’emploi en alternance. Ces dernières peuvent également être publiées sur des sites d’emploi appelés « joboards » qui constituent de bons supports de recherche. Elles cumulent de nombreuses offres et se spécialisent sur des postes particuliers ou des secteurs d’activité spécifiques.

Les événements dédiés à l’emploi ou à l’alternance dans la région Réunion, notamment les forums de l’emploi constituent d’excellentes opportunités pour les candidats qui recherchent un poste. Ils leur permettent en effet de rencontrer directement les recruteurs potentiels souhaitant embaucher en alternance afin de présenter leur candidature.

Les organismes de formation en alternance organisent également souvent des événements publics comme des portes ouvertes où les candidats peuvent se renseigner sur leurs offres de formation et leurs débouchés. A l’occasion de ces événements, les candidats peuvent généralement entrer en relation avec des entreprises à la recherche d’alternants selon les formations proposées.

Les secteurs qui recrutent à la Réunion

Le secteur privé emploie plus de la moitié des salariés de la Réunion quand le secteur public et les associations génèrent le reste des emplois de la région dans des proportions similaires.

Si la reprise économique commence à faire sentir ses effets dans la région, notamment sur le marché de l’emploi, certains secteurs d’activités ont été plus touchés que d’autres par la crise. C’est le cas notamment de l’agriculture et de la construction dont l’activité a souffert alors que le secteur tertiaire a mieux résisté.

L’évolution des besoins de recrutement est contrastée selon les bassin d’emploi. Le nord de la Réunion par exemple a connu une baisse des emplois industriels alors que d’autres se sont créés dans l’ouest et le sud de l’île. De même, alors que l’emploi agricole a baissé sur l’ensemble de la Réunion, il a augmenté dans l’Est.

De façon globale, la production et les revenus agricoles sont en augmentation et génèrent une hausse des besoins de recrutement. Le secteur de l’hôtellerie profite également d’une embellie sur l’ensemble de l’île tout comme le secteur bancaire qui affiche une progression du nombre de transactions, d’actifs et de crédits. Seul de secteur de la construction semble en régression avec une baisse de l’emploi salarié marchand et une construction de logements en berne.

Secteurs d’activité  Part dans l’emploi
Agriculture 4,9%
Industrie 7,3%
Construction 10,1%
Commerce, transports et services divers 61,8%
Administration publique, enseignement, santé et action sociale 15,9%

Comme en métropole, le secteur des services aux entreprises et aux particuliers constitue le secteur qui recrute le plus. Pour les services aux particuliers, quatre sociétés sur 10 ont envisagé un recrutement en 2017 et la tendance se confirme pour 2018. Il s’agit surtout des collectivités, écoles, etc.

Les agents d’entretien, les surveillants d’établissements, les employés de cuisine sont des profils parmi les plus recherchés. Manutentionnaires, conducteurs de transport en commun et  secrétaires sont également vivement recherchés.

Le domaine de la construction prévoit plusieurs milliers de recrutements à la Réunion. Il s’agit de profils qualifiés pour le gros œuvre, les maçons, les ouvriers qualifiés, etc.

L’industrie réunionnaise recherche des ouvriers qualifiés ou non qualifiés dans l’agroalimentaire, l’alimentation, la vente de produits alimentaires, etc.

Statut des salariés à la Réunion

Quels sont les métiers qui recrutent le plus à la Réunion ?

D’après l’étude des besoins de main d’œuvre des entreprises réunionnaise menée par Pôle emploi, les principaux métiers qui recrutent en 2018 à la réunion sont par ordre d’importance les suivants :

  • Jardiniers salariés
  • Agents d’entretien de locaux
  • Professionnels de l’animation socioculturelle
  • Aides et apprentis de cuisine, employés polyvalents de la restauration
  • Surveillants d’établissements scolaires
  • Secrétaires bureautiques et assimilés
  • Formateurs
  • Agriculteurs salariés
  • Aides à domicile et aides ménagères
  • Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment
  • Agents administratifs divers
  • Serveurs de cafés restaurants
  • Employés de libre-service
  • Artistes (musique, danse, spectacles)
  • Agents de sécurité et de surveillance
  • Maçons
  • Caissiers
  • Aides-soignants
  • Educateurs spécialisés
  • Professionnels des spectacles
  • Infirmiers
  • Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires
  • Coiffeurs, esthéticiens
  • Ouvriers de l’assainissement et du traitement des déchets
  • Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment
  • Vendeurs en produits alimentaires
  • Ouvriers des travaux publics, du béton et de l’extraction
  • Cuisiniers

Les postes de Coiffeurs et esthéticiens sont ceux qui présentent le plus d’opportunité de recrutement à la Réunion puisque 68% des projets de recrutement présentent des difficultés pour l’employeur.

Les autres postes qui présente le plus de difficultés de recrutement sont dans l’ordre les cuisiniers, les électriciens du bâtiment, les ouvriers non qualifiés de la construction ou les conducteurs routiers.

Où recrute on le plus à la Réunion?

La partie sud de la Réunion est celle qui présente le plus d’opportunités de recrutement en 2018. Le bassin réunion sud concentre ainsi près de 31% des opportunités d’emploi de la région pour l’année 2018 avec 9 522 projets de recrutement dont près de 25% présentent des difficultés de recrutement.

Vient ensuite le bassin nord de l’île qui représente environ 27% des projets de recrutement pour 2018 avec 8 447 postes à pourvoir, puis le bassin ouest avec 7 806 postes à pourvoir en 2018 (25% de l’ensemble).

La partie Est de la Réunion est celle qui présente le moins d’opportunités de recrutement en 2018 avec 4 865 postes à pourvoir soit 24% des projets des entreprises de la région.