Déceler les métiers en tension en alternance est un investissement que font de nombreux acteurs ayant à cœur l’ajustement des différentes aptitudes de la population active en fonction des besoins des recruteurs.

Il peut être question de personnes en charge de l’application de dispositifs publics se focalisant sur les besoins de la main d’œuvre, des demandeurs d’emploi, mais aussi des organismes de formation, qui cherchent à proposer des formations adaptées au marché du travail moderne.

Qu’est-ce qu’un métier en tension ?

Les métiers en tension en alternance
Les métiers où la demande est plus importante que l’offre existent dans de nombreux secteurs !

En bref, les métiers en tension sont ceux pour lesquels la demande en recrutement est plus élevée que l’offre disponible.

Les raisons sont nombreuses : il peut par exemple s’agir d’une mauvaise image dont jouit la profession concernée.

Quelquefois, les formations ne sont pas disponibles ou les personnes capables d’occuper ces postes sont insuffisantes.

Depuis quelques temps, il est fait mention dans l’actualité des métiers en tension, mais ce n’est pas toujours évident de savoir de quoi il est question. Pour éclairer les uns et les autres, il faut savoir que les métiers en tension sont ces professions ouvertes aux étrangers pour plusieurs raisons.

Il s’agit par exemple des difficultés liées au recrutement. Ainsi peuvent exercer ces professions :

  • Les ressortissants de l’Union Européenne (UE)
  • Ceux de l’Espace Economique Européen (EEE) ou de la Suisse
  • Tous les autres étrangers

À l’opposé des candidatures des autres métiers, les travailleurs étrangers ayant fait la demande d’une autorisation de travail pour les métiers en tension ne peuvent être recalés. La liste des métiers en tension peut être consultée dans les Ministères du Travail et de l’Intérieur.

Quels sont les métiers en tension en alternance ?

Il n’est pas facile de faire une liste de tous les métiers en tension, mais il est possible d’en faire une estimation.

Selon les chiffres, il s’agit de plusieurs centaines de milliers d’emplois dans tout le pays. Il y a donc peu de candidats à cause des difficultés auxquelles sont confrontées les entreprises. Voici les secteurs touchés :

  • L’industrie: il s’agit des métiers comme ceux en rapport avec la métallurgie, la mécanique et l’aéronautique. Ce sont des professions qui nécessitent de bonnes aptitudes manuelles. De plus, les exigences varient d’une entreprise à une autre.
  • Le BTP: là encore, de nombreux métiers sont en tension. Il s’agit surtout de ceux en rapport avec le gros œuvre, les travaux publics, la finition et la plomberie. Le domaine du BTP est victime d’un grand déficit parce qu’il est assez peu attractif.
  • Le tertiaire: que ce soit la comptabilité, le marketing ou d’autres professions, tous les métiers du tertiaire sont concernés. En ce qui concerne les assistants commerciaux par exemple, il faut reconnaitre qu’il existe bien un fossé entre l’offre et la demande. Tout se base le plus souvent sur le feeling.

D’autres métiers sont souvent en tension, et il s’agit alors de tensions structurelles. Pour mieux comprendre les facteurs responsables de cette tension, il faut alors croiser le ratio avec plusieurs indicateurs afin de faire toutes les analyses nécessaires. En effet, un seul facteur ne peut pas être utilisé pour qualifier les motifs d’une tension.