Apportant assistance aux personnes handicapées, malades ou à âgées, l’aide à domicile a pour mission d’aider les personnes ayant besoin de lui aussi bien physiquement que moralement.

Restant au chevet de la personne assistée, l’aide à domicile l’accompagne pour lui permettre de vivre le plus confortablement possible en vue d’ améliorer son quotidien. Passionné par son métier, l’aide à domicile a reçu des formations adéquates pour veiller au bien-être de la personne qu’il assiste.

Pour mener à bien ses missions, ce professionnel se déplace chez les particuliers. Il peut s’agir de personnes âgées ou accidentées, de personnes handicapées ou malades ou des personnes en fin de vie. La plupart des malades étant dépendantes, de manière ponctuelle ou permanente, l’aide à domicile les soutient aussi bien au niveau physique que moral.

Ce professionnel peut être employé directement par des particuliers employeurs. Il peut ainsi choisir de se mettre à son propre compte et travail de manière autonome. Il peut aussi intégrer une association ou une collectivité locale ou bien une entreprise se spécialisant dans l’aide à la personne.

Actuellement, trouver un(e) aide à domicile devient de plus en plus difficile et les entreprises peuvent se tourner vers la formation en alternance pour recruter des candidats motivés et les accompagner dans leur développement.

Aide à domicile : le profil

Quelles qualifications sont requises pour devenir aide à domicile ?

Véritable bras droit de la personne qu’il assiste, l’aide à domicile exerce un métier à la fois prenant et passionnant. Le poste est accessible aux titulaires d’un diplôme professionnel de niveau IV et V. Cela englobe les diplômes suivants :

  • CAP petite enfance
  • Diplôme d’État auxiliaire de vie sociale
  • CAP assistant technique en milieux familial et collectif
  • CAPA Services aux personnes et vente en espace rural
  • BEP carrières sanitaires et sociales avec une mention complémentaire aide à domicile

Pour que les candidats puissent évoluer de manière rapide et assimiler les tâches, les entreprises recommandent aux candidats bacheliers de poursuivre avec un :

  • Bac pro de proximité et vie locale
  • Bac pro accompagnement, soins et services à la personne, option à domicile

Les candidats avec un niveau bac+3 et qui possèdent 3 ans d’expérience professionnelle dans le domaine sont très recherchés, surtout par les particuliers employeurs.

Quelles compétences sont demandées aux candidats ?

Le métier d’aide à domicile demande certaines compétences. Il s’adresse notamment aux personnes patientes dotées d’un certain sens de l’empathie. Pour assurer ses fonctions, le candidat doit :

  • maîtriser les normes d’hygiène et les règles de sécurité alimentaire et domestique
  • avoir un permis de conduire et capable de conduire le patient aux lieux de rendez-vous
  • être capable d’utiliser les appareils ménagers, les divers produits d’entretien ou encore les lits médicalisés et les sanitaires spécifiques utilisés par les personnes dépendantes
  • maîtriser les techniques de nettoyage et de repassage
  • savoir cuisiner des plats simples en tenant en compte le régime adapté à la personne assistée
  • connaître les techniques de soin dédiées aux personnes dépendantes
  • connaître le fonctionnement des administrations

Les qualités nécessaires

A la fois allié, ami et assistant, l’aide à domicile doit posséder des qualités spécifiques indispensables pour réaliser ses tâches. Le candidat doit notamment :

  • être organisé et polyvalent afin de déterminer le bon ordre des tâches à remplir pour rester efficace
  • être disponible et ponctuel afin de s’accommoder aux horaires flexibles
  • avoir de la patience et de l’empathie envers les personnes dont il a la charge
  • être attentionné afin de mieux aider les personnes accompagnées
  • avoir une expression orale simple, claire et facile à comprendre afin de rendre la communication plus aisée
  • être de bonne humeur pour aborder positivement les personnes à sa charge
  • savoir gérer son stress et être capable de travailler sous pression afin de s’adapter au mieux aux variations des activités selon les besoins : temps de travail réduit au cas où la personne accompagnée est hospitalisée, ou temps de travail augmenté si la dépendance s’aggrave
  • être ouvert d’esprit pour se conformer aux us et coutumes des personnes assistées
  • être poli pour assurer des échanges cordiaux
  • être discret pour respecter la vie privée de chaque personne en termes d’intimité, de confidences et savoir se faire oublier
  • être autonome et avoir le sens de l’initiative pour prendre les bonnes décisions de manière efficace et rapide
  • être rigoureux pour suivre les normes et règles en vigueur
  • être fiable afin d’assurer la qualité des services
  • être en bonne condition physique

Tout savoir sur le métier d’aide à domicile

Missions

La principale mission de l’aide à domicile consiste à assister les personnes en situation de handicap à effectuer les tâches et activités quotidiennes. Il les aide à se sentir mieux aussi bien dans leur corps et dans leur tête en mettant différentes techniques en application.

Tâches et fonctions

Les tâches attribuées à l’aide à domicile sont très variées. Il doit en effet s’adapter à chaque situation.

  • Ce professionnel intervient notamment pour faciliter l’autonomie physique de la personne assistée. Ainsi, il l’aide à se déplacer, à se lever, à se coucher ou à changer de position. Pour les personnes en rééducation après un accident par exemple, l’aide à domicile assiste la personne en l’aidant à faire des exercices et à marcher progressivement.
  • L’aide à domicile joue également un rôle très important sur le moral des personnes assistées. Pour éviter l’isolement de la personne malade, il discute avec elle en l’incitant à avoir une conversation. Grâce à son sens de l’écoute, l’aide à domicile sait comment aider son client en l’encourageant.
  • Ce professionnel joue également un rôle majeur pour la toilette et l’hygiène corporelle du patient. Il accompagne la personne aux toilettes et l’aide à se laver, à s’habiller, etc.
  • Pour entretenir la mémoire et distraire le patient, le professionnel peut lui lire les livres ou les journaux à haute voix.
  • S’il s’occupe d’un enfant, l’aide à domicile va jouer avec lui pour le divertir.
  • En outre, l’aide à domicile s’occupe du suivi des autres intervenants comme les autres membres de la famille ou les services sociaux.
  • Pour veiller au bien-être de la personne qu’il assiste, l’aide à domicile s’occupe également de préparer son repas en faisant les courses et en concoctant des plats simples. Il s’assure aussi qu’elle mange correctement en respectant les consignes.
  • L’aide à domicile réalise également les tâches liées à l’entretien de l’habitat : rangement, ménage, vaisselle, repassage, ainsi que les petits travaux de bricolage
  • Côté administratif, l’aide à domicile participe au remplissage des documents administratifs et programme les déplacements nécessaires chez le médecin par exemple. Il l’emmènera également chez les rendez-vous importants.

Les perspectives d’évolution dans le métier

Le métier d’aide à domicile ouvre la porte à de nombreuses possibilités d’évolution. Les profils peuvent intégrer une association ou une entreprise et exercer un métier plus intéressant en devenant par exemple chef d’équipe.

D’un autre côté, les aides à domicile qui exercent leur métier de façon indépendante peuvent élargir leurs compétences et connaissances et faire développer leurs activités en embauchant davantage de personnel.

Un marché du travail en tension

Les profils d’ aide à domicile n’auront aucun mal à trouver du travail. Ils peuvent être embauchés par des entreprises spécialisées dans les prestations d’aide à domicile, mais également par des particuliers directement.

À noter que l’aide à domicile peut également se mettre à son propre compte afin de proposer des prestations pour des associations, des entreprises, des maisons de retraite, etc.

Le vieillissement de la population et l’allongement de la durée de vie favorisent une augmentation du nombre de personnes nécessitant les services d’un aide à domicile. Les associations, les particuliers et les collectivités locales constituent les plus grands débouchés pour ce poste.

Quels sont les autres intitulés du poste d’aide à domicile ?

  • auxiliaire de vie
  • assistante familiale
  • garde-malade
  • aide familiale

Recruter un aide à domicile via la formation en alternance

Alors que le nombre de personnes nécessitant l’accompagnement d’un aide à domicile augmente, la formation en alternance constitue une solution adaptée pour trouver des candidats intéressants pour le poste.

Recrutement externe à l’entreprise

Les candidats de 26 ans et moins

Pour accéder à ce métier, les candidats de moins 26 ans qui n’ont pas obtenu le bac peuvent choisir :

  • un contrat d’apprentissage leur permettant de suivre une formation en vue d’être recruté par les entreprises. Ce cycle s’adresse aux jeunes de plus de 16 ans.
  • un bac professionnel qui leur permet de participer à différentes formations en alternance

Les candidats bacheliers opteront pour un contrat d’apprentissage afin de suivre une formation et obtenir un diplôme de niveau bac+2 à l’instar d’un BTS ou d’un DUT. En poursuivant leurs études, ils peuvent acquérir une licence professionnel de niveau bac+3 ou un master de niveau bac+5.

Les candidats de 26 ans et plus

Les candidats de plus de 26 ans peuvent choisir le contrat de professionnalisation dans le but d’accéder à une formation professionnelle. Cette dernière permet d’obtenir un diplôme, un CQP, un titre ou une qualification professionnelle.

Ce cycle comprend entre une formation théorique dispensée par un organisme de formation et une formation pratique visant à apprendre le métier sur le tas.

Recrutement en interne

Les grandes entreprises peuvent également demander aux salariés déjà en poste de suivre une formation pour devenir aide à domicile. Les candidats peuvent alors développer leurs compétences et leur carrière.