Le conducteur de transport de marchandises sur tous véhicules est chargé d’acheminer par la route les marchandises qu’il transporte à bord de son véhicule, quel qu’en soit le type. Il en assure également l’enlèvement et la livraison dans le respect des délais. Sont concernés les véhicules routiers d’un PTAC (poids total autorisé en charge) de plus de 3,5 tonnes dont les porteurs, véhicules articulés ou ensembles de véhicules.

Suivant la taille de son véhicule, la nature des marchandises et les clients à livrer, les opérations de transport peuvent être locaux et régionaux (courte distance) ou nationaux et internationaux (longue distance).

Le conducteur de transport de marchandises sur tout véhicule est principalement recruté par les entreprises de transport.  Les entreprises issues des secteurs industriel et commercial représentent aussi une part considérable des demandeurs pour ce poste en interne. En outre, l’adoption des appareils informatiques embarqués et l’intégration des objectifs du développement durable favorisent l’embauche et la montée en compétences du métier de conducteur de transport de marchandises sur tous véhicules.

Face aux difficultés de recrutement causées par le manque de qualifications et/ou de compétences, les entreprises choisissent la formation en alternance pour embaucher leur conducteur de transport de marchandises sur tous véhicules. Ainsi, elles peuvent s’assurer de disposer de candidats formés à ses métiers, à ses méthodes et qui pourront les accompagner dans leur évolution.

Le métier de conducteur de transport de marchandises sur tous véhicules

Missions

Les principales missions du conducteur de transport de marchandises sur tous véhicules consistent à assurer les opérations de :

  • enlèvement des marchandises depuis le point de départ
  • transport des entreprises chargées dans le véhicule
  • déchargement lors de la livraison chez le client

Par ailleurs, il doit renseigner les documents réglementaires relatifs au transport routier de marchandises au niveau national ou à l’international.

Il doit également être en mesure de détecter les dysfonctionnements de son véhicule et réaliser une intervention de dépannage simple.

Tâches et fonctions

A bord de son véhicule, le conducteur de transport de marchandises sur tous véhicules effectue le transport et la livraison de tous types de marchandises à un ou plusieurs clients  dans les délais fixés.

En général, les tâches du conducteur de transport de marchandises sur tous véhicules comprennent :

Opérations de chargement ou de déchargement du camion
  • supervision des opérations de chargement des marchandises
    • préparation du véhicule
    • attelage d’un véhicule articulé ou d’un ensemble de véhicules.
  • transport des marchandises par voie routière à bord de son véhicule
    • respect des temps de pause obligatoires qui représentent le cœur des conditions de sécurité en termes de conduite routières
    • respect des délais de livraison
    • veille sur la sécurité et l’état des marchandises transportées
  • livraison :
    • supervision des opérations de déchargement
    • dételage d’un véhicule articulé ou d’un ensemble de véhicules
  • détection des pannes et réparation mineure
  • mise à jour des informations opérationnelles concernant le transport des marchandises : bordereaux de livraison et documents règlementaires

Le profil du conducteur de transport de marchandises sur tous véhicules

Les qualifications professionnelles requises pour devenir conducteur de transport de marchandises sur tous véhicules

Le permis de conduire C ou E seul ne suffit pas pour pouvoir exercer les activités de conducteur de transport de marchandises tout véhicule sur tout le territoire français et à l’international. Il est impératif de suivre une formation adaptée telle que la FIMO (Formation initiale minimale obligatoire) d’une durée totale de 140 heures pendant 4 semaines. Elle permet au titulaire du permis C ou E âgé de 21 ans au moins de pouvoir conduire un véhicule avec un PTAC dépassant 3,5 tonnes.

Différentes formations sont ouvertes aux personnes souhaitant devenir conducteur de transport de marchandises tous véhicules :

  • Le CAP conducteur routier marchandises se préparant en 2 ans après la 3ème
  • Le bac pro conducteur transport routier de marchandises se préparant en 3 ans après la 3ème ou en 2 ans après le CAP
  • Titre professionnel de conducteur de transport routier de marchandises sur tous véhicules (CTRMV) délivré par le ministère chargé de l’emploi

En suivant une formation en alternance, le conducteur de transport  de marchandises sur tous véhicules peut compléter le CAP et le Bac pro par un BTS ou un DUT en Transport routier.

Les compétences requises pour devenir conducteur de transport de marchandises sur tous véhicules

Pour exercer sa  profession,  le conducteur de transport de marchandises sur tous véhicules doit maîtriser les connaissances suivantes :

  • Compétences techniques
    Journal de bord électronique pour les véhicules de transport de marchandises
    • Caractéristiques techniques des véhicules
    • Mécanique : pour pouvoir détecter les éventuelles pannes et faire des dépannages mineurs
    • Optimisation de la consommation
    • Maîtrise des outils de l’informatique embarquée, du guidage par satellite…
    • Techniques de chargement, d’attelage et de dételage
  • Compétences règlementaires
    • Règlementations du travail sur le territoire national et européen (pauses et repos obligatoires, temps de conduite…)
    • Règlementations du transport routier de marchandises au niveau national et à l’international : documents nécessaires, contrats…
    • Santé et sécurité routière et environnementale
  • Compétences professionnelles
    • Service et logistique : organisation des transports, valorisation de l’image de l’entreprise
    • Connaissance d’une langue étrangère notamment pour les conducteurs de ligne internationale

Les qualités du conducteur de transport de marchandises sur tous véhicules

En plus de ses compétences, les qualités du conducteur de transport de marchandises sur tous véhicules peuvent l’aider dans l’accomplissement se ses missions :

  • Concentration et vigilance : pour éviter de causer ou de subir des dangers sur la route
  • Attention et réactivité  face aux éventuelles pannes et accidents
  • Bonne condition physique et résistance pour pouvoir rester assis longtemps et rouler pendant une longue durée dans des conditions météorologiques précaires et des horaires décalés
  • Bonne santé : visuelle, auditive et sans antécédents cardiaques
  • Courtois et avenant sur les routes et envers les clients car il représente l’entreprise
  • Bon comportement au volant : il doit se tenir dans les limitations de vitesse concernant les véhicules de transport.

Un métier en tension

La profession de conducteur de transport de marchandises sur tous véhicules est exercée en majeure partie dans les PME spécialisées en transport. Les recrutements s’intensifient également dans les entreprises des secteurs industriel et commercial qui disposent de leurs propres véhicules. Encore plus de 75% des marchandises sont transportées par voie routière mais le transport international ne représente que 20% des activités.

Si l’autonomie est un des avantages de ce métier, il est toutefois soumis à des contraintes (travail de nuit, horaires modulables, absences du domicile, conditions de la circulation et conditions météorologiques…) dont l’intensité varie selon le type d’activité (transport de proximité, régional, national, international).

De plus, ce métier évolue dans un environnement technologique. Certaines formalités peuvent désormais s’effectuer à partir d’appareils électroniques (mise à jour des documents de bord, bordereaux de livraison…). Les véhicules sont aussi équipés d’appareils embarqués pour le contrôle et la communication. L’utilisation de ces appareils génère des procédures nécessitant des compétences spécifiques aussi bien au niveau des conducteurs que de leurs superviseurs.

Les autres intitulés du poste de conducteur de transport de marchandises sur tous véhicules

  • Conducteur routier de transport de marchandises sur tout véhicule
  • Chauffeur routier de transport de marchandises sur tout véhicule

Évolution dans la profession de conducteur de transport de marchandises sur tous véhicules

Les évolutions du métier de conducteur de transport de marchandises sur tout véhicule sont nombreuses. Elles peuvent être transversales comme conduire de véhicules aux tonnages plus importants, se spécialiser dans le transport de produits spéciaux (produits dangereux, pétroliers, en citerne…), passer au transport sur longue distance.

Le poste de conducteur de transport de marchandises peut évoluer vers le poste de gestionnaire de parc ou de responsable d’exploitation.

Des postes sédentaires sont également ouverts aux chauffeurs routiers du transport de marchandises sur tout véhicule : chef de parc, gestionnaire de parc, chef de quai, agent d’exploitation, responsable d’exploitation.

Le conducteur de transport de marchandises sur tout véhicule peut aussi envisager de devenir indépendant. Pour cela, il doit obtenir une capacité professionnelle ou justifier d’expériences dans la gestion d’une entreprise de transport.

Liste des postes accessibles par le conducteur de transport de marchandises sur tous véhicules  après formation

  • Conducteur routier spécialisé
  • Conducteur grand routier
  • Conducteur indépendant
  • Chef de parc / gestionnaire de parc
  • Agent d’exploitation / responsable d’exploitation

La formation en alternance, pour recruter conducteur de transport de marchandises sur tous véhicules

Recrutement en externe à l’entreprise

Le recrutement du conducteur de transport de marchandises sur tout véhicule prend en compte non seulement ses qualifications mais également ses savoirs-être. Les contraintes physiques et la capacité d’adaptation aux conditions souvent difficiles sont devenues des constantes de ce métier. Ce poste  accessible dès le niveau CAP exige continuellement de nouvelles compétences notamment technologiques. Les entreprises se trouvant en difficulté de recrutement choisissent alors l’alternance pour combler leurs besoins de qualification et de compétences.

Les candidats de 26 ans et moins

Les candidats avec un niveau inférieur au bac peuvent accéder au :

  • contrat d’apprentissage qui permet aux entreprises de recruter et de former des candidats de plus de 16 ans
  • bac professionnel qui ouvre l’accès à plusieurs formations en alternance afin de devenir conducteur de transport de marchandises sur tout véhicule.

Pour les candidats avec un niveau bac, le contrat d’apprentissage leur permet d’accéder à une formation en alternance pour obtenir un diplôme de niveau bac+2 (BTS ou DUT).

Les candidats de 26 ans et plus

Le contrat de professionnalisation leur donne accès à une formation professionnelle qualifiante validée par un diplôme, un titre, un CQP ou une qualification professionnelle reconnue.

Cette formation professionnelle repose sur l’alternance entre formation théorique dispensée par l’organisme de formation et mise en pratique au sein de l’entreprise. Elle peut aussi être dispensée uniquement par l’entreprise si elle dispose d’un centre de formation.

Évolution interne à l’entreprise

Certaines entreprises industrielles ou commerciales disposent de leurs propres véhicules pour effecteur leurs livraisons ou le transport de leurs marchandises. Elles peuvent donner l’opportunité à certains de leurs conducteurs du transport de marchandises d’évoluer vers des postes à responsabilité tels que le chef de parc ou le responsable d’exploitation. Pour cela, la formation en alternance représente une solution équitable aussi bien pour l’entreprise que pour le candidat.