A bord de son véhicule, le conducteur de transport de passagers assure le transport de ses voyageurs vers leur destination. Il suit un itinéraire précis et prend soin de respecter les règles de sécurité afin de mener à bon port ses passagers.

Le conducteur de transport de passagers accueille les passagers à bord et représente son entreprise

Les activités du conducteur de transport de passagers s’exercent dans le cadre du transport public à bord des autobus sur des lignes urbaines ou interurbaines. Il peut également conduire des  autocars dans le cadre du transport scolaire en acheminant les enfants vers leur établissement scolaire ou en les menant aux sorties scolaires. Le conducteur du transport de passagers peut aussi assurer le transport de touristes en suivant des itinéraires touristiques.

Les entreprises de transport en commun telles que la Régie Autonome des Transports Parisiens (RATP) représentent les plus gros demandeurs pour le poste de conducteur de transport de passagers. Les collectivités territoriales embauchent également des conducteurs dans le cadre du transport scolaire. En outre, le recrutement de conducteur de passagers peut aussi s’effectuer au sein des entreprises prestataires de transport touristique.

L’évolution des besoins de la population ont permis la création de nouvelles lignes  engendrant ainsi de nouveaux débouchés pour le poste de conducteur de transport de passagers. De même les outils de suivi et de contrôle de l’itinéraire requièrent l’acquisition de nouvelles aptitudes. Les entreprises font d’ailleurs face à des difficultés au niveau du recrutement pour le poste de conducteur de transport de marchandises, notamment en raison des contraintes du métier.

Les entreprises se tournent alors vers la formation en alternance pour combler leurs manques de compétences et de qualifications. Ce système de formation leur garantit d’embaucher des candidats sur mesure aux métiers de l’entreprise et disposant de capacités répondant à ses critères.

Le métier de conducteur de transport de passagers

Missions

La principale mission du conducteur de transport de passagers est d’effectuer le transport des voyageurs dans le respect des règles de sécurité. A bord d’un bus, d’un autocar ou d’un véhicule spécialisé, le conducteur les mène vers leur destination en suivant un itinéraire défini. Il assure également des missions d’accueil et d’information des passagers qu’il est chargé de transporter.

Tâches et fonctions

Transport public ou transport scolaire, le conducteur de transport de passagers commence sa journée en se rendant à  l’entrepôt pour récupérer son véhicule. Ensuite, il prend connaissance de son itinéraire détaillé dans la feuille de route remise par son superviseur.

A bord de l’autobus, de l’autocar ou du véhicule spécialisé, le conducteur de transport de passagers :

  • Assure le transport des voyageurs dans le cadre d’un transport en commun sur des lignes urbaines ou interurbaines, d’un transport scolaire (vers l’école ou vers la destination de sortie), d’un transport touristique
  • Accueille les passagers
  • Encaisse les prix des titres de transport achetés au conducteur
  • S’arrête à chaque arrêt pour faire monter et descendre les voyageurs
  • Informe les voyageurs sur les arrêts, horaires et correspondances
  • Anticipe au mieux les incidents survenus durant le parcours
  • Informe par radio la hiérarchie de tous incidents pouvant causer du retard au planning (embouteillage, accident, problème mécanique)
  • Signale les problèmes techniques au service d’entretien
  • Administre les soins de premier secours dans les cas d’urgence
  • Respecte les règles de sécurité en conduisant prudemment et en prenant ses pauses règlementaires toutes les 2 heures.

Le profil du conducteur de transport de passagers

Les qualifications professionnelles requises pour devenir conducteur de transport de passagers

L’accès au poste de conducteur de transport de passagers est conditionné par l’obtention du permis de conduire D destiné à la conduite de véhicule de transport en commun de 8 places au moins. Pour avoir le permis D, les candidats doivent être titulaires du permis B (conduite de véhicules légers) et avoir au moins 24 ans.

Le conducteur de transport de passagers doit être vigilant et concentré afin de pouvoir conduire les passagers à destination et en toute sécurité.

Les candidats doivent aussi avoir suivi  une FIMO (formation initiale minimale obligatoire) qui leur permet d’exercer la profession de conducteur de transport de passagers tout en respectant les règles de sécurité et la règlementation de la profession.

Le permis D et la FIMO sont les prérequis de base pour accéder au métier de conducteur du transport de passagers. D’autres formations sont encouragées par les recruteurs pour être embauchés pour ce poste :

  • CAP agent d’accueil et de conduite routière, transport des voyageurs.

La formation en alternance proposée par les sociétés de transports en commun permet au conducteur de transport de passagers de compléter son CAP par un bac pro et des titres professionnels qui dispensent les candidats de la FIMO

  • Titre professionnel de conducteur de transport routier interurbain de voyageurs (CTRIV)
  • Titre professionnel d’agent commercial et de conduite du transport routier urbain de voyageurs (ACCTRUV)

Les compétences requises pour devenir conducteur de transport de passagers

Si le permis D représente la base pour accéder au poste de conducteur de transport de passagers, il ne suffit pas pour exercer ce métier. En effet, la profession nécessite la maitrise des savoirs-faire suivants :

  • Mécanique pour assurer des réparations simples en cas de petites pannes
  • Au moins une langue étrangère notamment dans le secteur du transport touristique
  • Nouvelles technologies : compteur numérique, guidage par satellite, communication radio et téléphonie etc
  • Formalités administratives

Les qualités du conducteur de transport de passagers

Les compétences professionnelles seules ne suffisent pas pour assurer les missions qui incombent aux titulaires du poste de  conducteur de transport de passagers. Ils doivent avoir certaines qualités notamment relationnelles. En outre, l’exercice de ce métier exige que le candidat soit :

  • Rigoureux, vigilant et concentré afin de pouvoir conduire les passagers à destination et en toute sécurité
  • Attentif, sans nervosité et avec de bons réflexes pour rester éveillé au volant et évaluer correctement les distances afin d’éviter les accidents
  • Courtois, aimable et souriant envers les passagers et les autres usagers de la route car il représente l’image de l’entreprise qui l’emploie
  • De bonne présentation

Un métier en tension

Le transport scolaire et les transports urbain et interurbain sont les principaux secteurs qui recrutent des conducteurs du transport de passagers. Cependant, le recrutement  diminue dans le secteur du transport scolaire en raison des emplois qui s’effectuent à temps partiel. Toutefois, les importants départs à la retraite de près de 40% prévus pour 2020 dans le secteur du transport routier devraient permettre  à la profession d’être progressivement relancée.

En outre, les évolutions liées à la technologie et aux besoins des voyageurs ainsi que les engagements environnementaux vont également permettre au secteur du transport routier de voyageurs de se développer, créant ainsi de nouveaux emplois.

Les autres intitulés du poste de conducteur de transport de passagers

  • Conducteur de transport en commun
  • Conducteur routier de voyageurs

Évolution dans la profession de conducteur de transport de passagers

L’évolution dans le domaine du transport scolaire s’affaiblit à cause de la tendance à temps partiel de l’emploi. Cependant, il représente une des évolutions possibles pour un conducteur de transport urbain et interurbain.  Toutefois, les évolutions dans les métiers du transport routier de voyageurs sont nombreuses à l’issue d’une formation en alternance. Il peut envisager de devenir :

  • Le conducteur de transport de passagers peut aussi assurer le transport de touristes en suivant des itinéraires touristiques.

    technicien d’exploitation en transport urbain et interurbain qui est chargé d’organiser le travail des conducteurs et de déterminer les solutions techniques qui permettent d’assurer le transport de voyageurs

  • agent de planning en transport routier de passagers qui est chargé de la planification totale ou partielle des opérations de transport routier des individus d’un site d’exploitation
  • Responsable d’exploitation en transport de voyageurs qui est chargé de l’ensemble de l’activité en commençant par l’organisation et la gestion des tournées des véhicules jusqu’à l’optimisation des finances en passant par le suivi du transport et l’entretien de la flotte de véhicules.

Liste des postes accessibles par le conducteur de transport de passagers après formation

  • Technicien d’exploitation en transport urbain et interurbain
  • Agent de planning en transport routier de passagers
  • Responsable d’exploitation en transport de voyageurs

La formation en alternance, pour recruter conducteur de transport de passagers

Recrutement en externe à l’entreprise

Les candidats de 26 ans et moins

Les candidats qui disposent d’un niveau inférieur au bac peuvent postuler pour un :

  • contrat d’apprentissage : il permet à l’entreprise de proposer le recrutement et la formation des candidats d’au moins 16 ans
  • bac professionnel qui permet aux candidats d’avoir accès à plusieurs formations en alternance pour devenir conducteur de transport de passagers.

Pour les candidats possédant un niveau bac, le contrat d’apprentissage leur permet d’accéder à une formation en alternance afin d’obtenir un diplôme de niveau bac+2 (BTS ou DUT) en logistique et transport.

Les candidats de 26 ans et plus

Ils ont accès au contrat de professionnalisation qui leur permet de suivre une formation professionnelle qualifiante sanctionnée par un diplôme, un titre, un CQP ou une qualification professionnelle reconnue.

Cette formation professionnelle repose sur l’alternance entre enseignements théoriques dispensés dans un organisme de formation et mise en pratique au sein de l’entreprise. Si l’entreprise dispose d’un centre de formation interne, elle peut assurer elle-même cette formation.

Évolution interne à l’entreprise 

L’évolution en interne du métier de conducteur de transport de passagers dépend de la structure de l’entreprise dans laquelle il exerce sa profession. Entreprises du secteur public ou du secteur privé, les disponibilités du poste dépendent de leur envergure ou leur taille.

Grâce à la formation en alternance, certains salariés peuvent acquérir de nouvelles qualifications pour devenir conducteur de transport de passagers. D’autres pourront compléter et développer des compétences supplémentaires afin de devenir agent de planning en transport routier de passagers, technicien d’exploitation du transport urbain et interurbain ou responsable d’exploitation en transport de voyageurs.