Le développeur web analyse le cahier des charges avant de suivre le processus de réalisation d’un site web

Le développeur web est un informaticien chargé de garantir de manière efficace, la présence de l’entreprise sur internet. Sa principale mission consiste à réaliser un site internet ainsi que ses fonctionnalités.

En tenant compte des besoins du client qui figurent dans le cahier des charges, il conçoit et développe des sites sur mesure ou adapte une solution technique déjà mise en place.

Le développeur web est chargé des mises à jour et de la mise en ligne d’un site internet. Il assure également la formation des utilisateurs habilités et l’assistance technique durant la vie du site.

Les employeurs potentiels :

La fonction de développeur web peut s’exercer dans une Entreprise de Services Numériques (ESN), une agence web, une agence de communication ou directement chez le client.

Il peut également officier en tant que développeur web indépendant et s’occupe de projets toujours différents concernant de nombreux secteurs : télécommunications, banque, transports, assurance, commerce, industrie automobile ou encore grande distribution.

A l’heure du web 2.0, toutes les entreprises veulent manifester leur présence sur internet. Avec l’évolution des outils et techniques de création de sites et le besoin de compétitivité de l’entreprise, le métier de développeur web  est très sollicité aussi bien en France qu’à l’étranger. De plus, les besoins d’innovation permanente  des entreprises ont permis l’intensification du recrutement de développeur web et leur créativité.

Pour s’assurer de recruter un développeur web répondant à ses besoins, l’entreprise peut avoir recours à la formation en alternance et disposer ainsi de candidats qualifiés et compétents dans l’accomplissement de leurs missions.

Le métier de développeur web

Missions

En général, le développeur web est rattaché au chef de projet. Il exerce sa fonction de façon autonome en se rapportant au cahier de charges. Dans les entreprises de structure importante, il peut faire partie d’une équipe de développeurs web.

Dans tous les cas, le développeur web est chargé de :

  • analyser les besoins définis par les clients dans le cahier des charges
  • choisir la solution technique adéquate
  • développer l’ensemble des fonctionnalités techniques du site
  • respecter les règles et habitudes de codage
  • organiser les tests afin de pouvoir valider les fonctionnalités développées

Il peut aussi être amené à participer à certaines missions mais à titre complémentaire :

  • dispenser une formation au client suite à la livraison du site
  • assurer le support technique durant toute la vie du site internet
  • corriger les problèmes identifiés par le client

Tâches et fonctions

Seul ou en équipe, et quelle que soit la structure de l’entreprise pour laquelle il travaille, le développeur web accomplit les tâches suivantes :

Analyse technique

  • Identifier et analyser les besoins du client :
    • comprendre les besoins du client
    • Rédiger les caractéristiques détaillées
  • Comparer les solutions existantes :
    • Lister les fonctionnalités attendues qui figurent dans le cahier des charges
    • classifier les solutions existantes
    • pour chaque fonctionnalité, vérifier si elle figure ou non dans les solutions classifiées
  • donner son avis sur la solution technique la plus adaptée :
    • Réaliser totalement le site
    • Utiliser une solution existante

Conception

  • organiser la base de données :
    • Ajouter éventuellement des tables s’il utilise une solution existante
    • Ou créer l’ensemble des tables qui accueilleront les données
  • Organisation technique du site :
    • prendre en main l’architecture de la solution adoptée s’il utilise une solution existante
    • Ou créer l’architecture
Le développeur web dispose d’un large panel de langage pour réaliser la programmation du site

Programmation

  • Développement :
    • Respecter les règles et habitudes
    • Choisir le langage à utiliser si l’ensemble du site est développé
    • Ou Réaliser des adaptations ou évolutions sur la solution choisie

Tests et Validation

  • Réaliser un ensemble de tests :
    • Tests unitaires vérifiant chaque fonctionnalité
    • Tests d’intégration vérifiant la compatibilité fonctionnelle de toutes les fonctionnalités développées
  • Valider le site :
    • Rédiger un plan de test permettant de valider toutes les fonctionnalités attendues
    • Conduire des tests de validation

Support technique

  • Réaliser une documentation :
    • Documentation fonctionnelle
    • Documentation technique
  • Accompagner l’évolution du site dans le temps :
    • corriger les problèmes identifiés par le client
    • Dépanner les utilisateurs

Veille technologique

  • Veiller sur l’évolution des technologies existantes
    • solutions techniques
    • langages de programmation
    • Vérifier la continuité des technologies existantes
  • Veiller sur les nouvelles technologies :
    • Nouvelles solutions techniques possibles
    • Nouveaux langages de programmation
    • Nouveaux outils

Le profil du développeur web

Les qualifications professionnelles requises pour devenir développeur web

Une première expérience dans l’informatique est appréciée pour mieux appréhender les technicités du métier de développeur. Par exemple, il peut s’agir de la matière « informatique et sciences du numérique » que l’élève en terminale peut choisir.

Toutefois, plusieurs formations indispensables permettent d’accéder au métier de développeur web. Le candidat peut choisir entre des formations de type bac+2 BTS ou DUT en informatique. Mais les recruteurs apprécient particulièrement les diplômes de niveau bac+5 tels que le :

  • Diplôme d’ingénieur spécialisé en métiers des nouvelles technologies
  • Master pro en ingénierie du multimédia

Après le bac+5, d’autres formations en alternance lui permettent également de poursuivre ses études jusqu’aux mastères spécialisés « Technologies du web : systèmes, services et sécurité ».

Les compétences requises pour devenir développeur web

Selon la structure de l’entreprise et l’organisation du travail, le développeur web peut être chargé de tout ou seulement une partie de la réalisation du site.  Quelle que soit sa situation, il doit être compétent dans les domaines suivants tout en se conformant aux contraintes du projet (budget, délais, fonctionnalités attendues) :

  • Conception et développement de site :
    • Culture générale informatique
    • Techniques de conception, modélisation et architecture d’applications
    • Langages de programmation web
    • Méthodes, normes, langages et outils de développement
    • Normes et procédures de sécurité
    • Algorithmique
    • Environnement web et XML
    • Environnement de développement
  • Analyse des besoins du projet et recommander une solution technique
  • Langages de développement web utilisés : PHP, Node.js, Ruby on Rails, Java, SQL, ASP
  • Maîtrise des outils suivants :
    • Outils d’édition de code
    • CMS (Content Management System)
    • Framework
  • Résoudre les problèmes identifiés dans un site :
    • Trouver leur origine
    • Apporter les corrections nécessaires
    • Mettre en ligne les corrections tout en assurant le fonctionnement continu du site

Les qualités du développeur web

Le développeur web exerce son travail de manière autonome mais peut parfois être amené à travailler en équipe sur certains projets.

Les compétences seules ne suffisent pas au développeur web pour réaliser le projet dont il est chargé. Il doit posséder certaines qualités qui l’aideront certainement à mener son projet à terme dans de bonnes conditions.

Même si le développeur web peut travailler au sein d’une équipe, il doit acquérir une certaine autonomie afin de :

  • Assimiler les objectifs du projet
  • Respecter les délais
  • Etre rapide dans l’exécution de ses tâches

Comme il peut être amené à travailler sur des projets toujours différents, le développeur web doit être en mesure de s’adapter à leurs spécificités. Il doit être polyvalent et avoir force de proposition.

Il doit aussi être capable de travailler en équipe en étant :

  • A l’écoute des autres membres
  • Ouvert à leurs métiers
  • Ouvert à leurs problématiques

Pour se mettre en phase avec la technologie, le développeur doit continuellement actualiser ses savoirs grâce à sa forte capacité d’auto-formation, notamment sur les :

  • Nouveaux concepts de programmation
  • Evolutions ou nouveaux langages de programmation web
  • Evolutions ou nouvelles solutions techniques (Framework et CMS)

Un métier en tension

Les technologies occupent une grande place dans le quotidien et dans la société en général. De ce fait, l’industrie du numérique représente un véritable porteur d’emplois à tous les niveaux de recrutement.

Les profils spécifiques de développeur web sont de plus en plus recherchés sur le marché. Même si sa créativité est la seule limite à ce métier, la veille technologique est un point que le développeur web ne doit pas négliger.

De plus, les prestataires sont constamment à la recherche d’idées innovantes à proposer à leurs clients. Les compétences du développeur s’avèrent alors utiles afin d’adapter le design aux fonctionnalités recherchées.

Les autres intitulés du poste de développeur web

  • Analyste-programmeur web
  • Développeur back office
  • Développeur back-end

Évolution dans la profession de développeur web

L’évolution du développeur web va de pair avec l’évolution de la technologie et des besoins des clients. Grâce à l’apparition des logiciels de gestion de contenus (permettant de simplifier le codage des sites), le métier de développeur web implique désormais moins de programmation pour se concentrer sur l’analyse.

Cependant, après quelques années d’expérience et pour satisfaire les besoins d’organisation de l’entreprise, le développeur web peut évoluer vers un poste à responsabilité tel que :

  • Le chef de projet : qui est chargé de créer, de mettre en œuvre et de gérer les projets internet
  • Le directeur technique web qui a accès à ce poste après 7 à 10 années d’expériences dans le développement web. Il remplit également des fonctions plus poussées du chef de projet et prend en charge l’encadrement d’une équipe de développeurs

Il peut également envisager de s’établir à son compte pour devenir développeur web indépendant. Il devra alors rechercher lui-même ses clients.

Liste des postes accessibles par le développeur web après formation

  • Chef de projet
  • Directeur technique web
  • Développeur web indépendant

La formation en alternance, pour recruter développeur web

Recrutement en externe à l’entreprise

Les candidats de 26 ans et moins

Avec un niveau inférieur au bac, les candidats peuvent prétendre au :

  • contrat d’apprentissage qui sert à recruter et à former des candidats de 16 ans et plus
  • bac professionnel qui permet de suivre plusieurs formations en alternance pour devenir développeur web.

Pour les candidats de niveau bac, le contrat d’apprentissage leur permet de suivre une formation en alternance afin d’obtenir un diplôme de niveau bac+2 (BTS ou DUT) à niveau bac+5 (master, master spécialisé)  en Technologies du web.

Les candidats de 26 ans et plus

Ils peuvent prétendre au contrat de professionnalisation qui leur permet d’accéder à une formation professionnelle qualifiante sanctionnée par un diplôme, un titre, un CQP ou une qualification professionnelle reconnue.

Cette formation professionnelle repose sur l’alternance entre formations théoriques dispensées par l’organisme de formation et mise en pratique au sein de l’entreprise. Elle peut aussi elle-même dispenser cette formation  dans son centre de formation interne.

Évolution interne à l’entreprise

Selon l’entreprise au sein de laquelle le développeur évolue (agence web, agence de communication, SSII etc), les projets peuvent nécessiter de  nombreux développeurs et leurs compétences variées. Ainsi, l’entreprise peut choisir d’offrir une formation  à certains de ces informaticiens ou autres salariés du marketing comme alternative à un recrutement externe.

A l’issue de cette formation en alternance, certains salariés pourront devenir développeur web, tandis que les développeurs web accéderont aux postes de chef de projet ou de directeur technique.