L’électricien d’équipement est chargé de concevoir et de mettre en place un circuit électrique. Il a pour missions de réaliser les installations électriques sur des sites (maison, usines, immeubles, centres commerciaux, hôpitaux…). Afin de garantir la fiabilité et la sécurité de ses installations, il doit exécuter son travail dans le respect des normes de sécurité.

Il travaille seul ou en équipe sur des chantiers de construction ou des chantiers de rénovation. Les activités de l’électricien d’équipement doivent être coordonnées avec celles des autres métiers similaires du bâtiment (maçons, chauffagistes, plâtriers…) pour le bon déroulement des chantiers. Cette coordination est indispensable lorsqu’il s’agit notamment de chantiers importants comme les centres commerciaux, les immeubles de bureau…

Les entreprises de toutes tailles peuvent faire appel à des électriciens d’équipement pour la connexion de leurs appareillages électriques. PME, entreprises de construction, entreprises d’installation électrique  etc représentent des sources importantes d’emplois pour les électriciens d’équipement.

En outre, les innovations techniques et  le  développement de la domotique permettent au métier d’électricien d’obtenir continuellement de la clientèle et de s’élargir aux installations aux réseaux de communication, équipements domotiques, liaisons téléphoniques,  systèmes d’alarme etc. Cependant, les candidats à ce poste n’arrivent pas à satisfaire les demandes exprimées par les entreprises tant dans leur nombre qu’au niveau de leurs compétences.

Les entreprises se tournent alors vers la formation en alternance pour recruter des candidats au poste d’électricien d’équipement. L’alternance leur permet de former des candidats aux techniques et méthodes de l’entreprise, tout en leur offrant la possibilité de contribuer à une évolution collective.

Le métier d’électricien d’équipement

Missions

La profession d’électricien d’équipement peut englober différents types de techniciens en électricité selon leurs spécialisations. Toutefois, ils sont chargés d’accomplir les missions communes suivantes quel que soit leur domaine.

L’électricien d’équipement est chargé d’installer des systèmes électriques et d’en assurer la maintenance et l’amélioration. Il doit suivre des plans d’installation fournis au départ du chantier pour installer et connecter les appareillages électriques nécessaires.

Tâches et fonctions

Lorsqu’il travaille sur un chantier, l’électricien d’équipement accomplit les tâches suivantes :

  • Repérage des emplacements :
    • étude des schémas et plans : pour poser les câbles
    • repérage de l’emplacement des appareils électriques nécessaires à la distribution d’électricité : disjoncteurs, armoires ou tableaux électriques
    • vérification des outillages et fournitures nécessaires à l’installation
  • installations et raccordements :
    • installation des supports et canalisations
    • pose du réseau de câbles
    • implantation des divers matériels tels que les prises de courant, interrupteurs, appareils de chauffage…
    • raccordements et appareillages nécessaires
  • vérification avant la mise en service : tests réalisés sur l’ensemble du système pour vérifier la conformité des installations aux schémas et plans fournis avant le début du chantier. La mise en service s’effectue en présence du chef de chantier et du client.
  • tâches spécifiques : selon la spécialisation de l’électricien ou le type de chantier, il peut être amené à effectuer le :
    • câblage de la téléphonie ou des liaisons informatiques
    • installation ou réglage de la vidéosurveillance, des systèmes d’alarme
    • mise en place ou réglage de la climatisation et de la gestion du chauffage

Le profil de l’électricien d’équipement

Les qualifications professionnelles requises pour devenir électricien (ne) d’équipement

Le métier d’électricien d’équipement concerne tous les secteurs d’activité, dès lors que des installations électriques ou des rénovations sont nécessaires. L’accès à ce métier peut varier suivant le domaine de spécialisation de l’électricien ou l’envergure de son chantier. Toutefois, les diplômes suivants sont recommandés pour exercer la profession d’électricien d’équipement :

  • le CAP préparation et réalisation d’ouvrages électriques constitue le diplôme de base pour exercer cette profession. Il se prépare en 2 ans après la classe de 3ème
  • BP installations et équipements électriques de niveau bac, il se prépare en 2 ans après le CAP
  • bac pro maintenance des équipements industriels ou bac pro électrotechnique, énergie, équipements communicants : pour développer les compétences en électricité. Ils se préparent en 3 ans après la 3ème ou en 2 ans après le CAP.

L’électricien d’équipement peut se former en alternance afin de compléter le CAP et le Bac pro par un BTS ou un DUT en Electrotechniques ou en fluides, énergies, domotique (option domotique et bâtiments communicants).

Les compétences requises pour devenir électricien d’équipement

Exercer la profession d’électricien d’équipement requiert la maîtrise des compétences suivantes :

  • Electricité du domaine VDI (voix, données, images)
  • Lecture de schémas et de plans
  • Electronique, Domotique, automatisme
  • Maçonnerie, mécanique, soudure
  • Utilisation des appareils de mesure électrique comme le multimètre
  • Règles de sécurité du travail sous tension
  • Règles et consignes de sécurité
  • Habilitation électrique de travaux hors tension et sous tension

Les qualités de l’électricien d’équipement

Les qualités humaines complètent les compétences professionnelles pour exercer un métier. En ce qui concerne l’électricien d’équipement, il doit être :

  • Méthodique car ses travaux se font étape par étape
  • Rigoureux et vigilant: il doit éviter la moindre erreur pour garantir la sécurité des installations
  • Habile dans la manipulation des systèmes à installer et des outils souvent de petite taille et fragiles
  • Attentif aux installations électriques afin de respecter les normes de sécurité
  • Indépendant: il doit avoir le sens de l’initiative afin de résoudre des cas de problèmes inattendus
  • Communicatif: il doit avoir un bon sens relationnel pour communiquer avec une variété de clients. Cela lui permet aussi d’échanger facilement avec ses collègues de travail, notamment des informations techniques
  • Polyvalent: une souplesse et une capacité d’adaptation sont appréciées pour accomplir les missions toujours différentes qui lui sont confiées.

Un métier en tension

Devenir électricien d’équipement représente un métier de choix pour les amateurs d’électricité et de technologies. En effet, presque toutes les nouvelles constructions immobilières représentent les débouchés pour ce poste car elles nécessitent les compétences d’un électricien d’équipement pour réaliser leurs installations électriques. Il en est de même pour les besoins de rénovation dans ce domaine.

L’électricien d’équipement peut exercer sa profession dans plusieurs entreprises issues de tous secteurs, public ou privé, PME ou grande entreprise. Il peut travailler dans une entreprise d’installation électrique ou dans le service maintenance ou nouveaux travaux d’une grande entreprise. Le secteur du génie climatique ou les ascenseurs représente aussi une autre source d’emplois pour les électriciens d’équipement.

Les autres intitulés du poste d’électricien d’équipement

Selon le type d’entreprise, le chantier ou son domaine de spécialisation, le l’électricien d’équipement peut porter un intitulé différent :

  • Électricien (ne) bâtiment
  • Électricien monteur installateur en équipements électriques/ Electricienne monteuse installatrice en équipements électriques
  • Monteur électricien / monteuse électricienne
  • Electricien installateur / électricienne installatrice
  • Installateur (trice) en équipements électriques

Évolution dans la profession d’électricien d’équipement

L’évolution des besoins du quotidien génère des besoins en équipements électriques que les innovations technologiques tendent de plus en plus à satisfaire : la domotique, l’informatique, la téléphonie… De ce fait, le nombre d’entreprises œuvrant dans le domaine de l’installation électrique  s’intensifie, créant sans cesse de nouveaux emplois pour le poste d’électricien d’équipement. Ce métier peut s’exercer en étant salarié d’une entreprise spécialisée en installation électrique (ou en rénovation). L’électricien d’équipement peut aussi travailler dans une entreprise qui dispose de son propre service maintenance et travaux.

Sur le long terme et avec des expériences, l’électricien d’équipement peut prétendre au poste de chef d’équipe, qui  supervise une équipe d’électriciens.

L’électricien d’équipement peut aussi évoluer vers le poste de chef de chantier ou de contremaître. Il est chargé de préparer et d’organiser le chantier. Il s’occupe aussi d’animer les équipes. Il prend également en charge les suivis technique et financier du chantier.

L’exercice de cette profession en tant que salarié lui permet également de s’établir à son compte pour être artisan électricien.

Il peut également se tourner vers d’autres spécialisations (électroménager, ascenseur, froid et climatisation…).

Liste des postes accessibles par l’électricien (ne) d’équipement après formation

  • Chef d’équipe
  • Chef de chantier ou contremaître
  • Artisan électricien

La formation en alternance, pour recruter un électricien d’équipement

Recrutement en externe à l’entreprise

Les candidats de 26 ans et moins

Les candidats dont le niveau est inférieur au bac peuvent prétendre au :

  • contrat d’apprentissage qui permet de recruter et de former des candidats de 16 ans au moins
  • bac professionnel qui permet d’accéder à plusieurs formations en alternance pour devenir électricien d’équipement dont les métiers de l’électricité et ses environnements, l’électrotechnique, énergie et équipements communicants…

Pour les candidats de niveau bac, le contrat d’apprentissage leur donne accès à une formation en alternance pour obtenir un diplôme de niveau bac+1 en énergies renouvelables option A : énergie électrique et de niveau bac+2 (BTS ou DUT) Responsable de chantier en installation électrique.

Les candidats de 26 ans et plus

Le contrat de professionnalisation leur permet d’accéder à une formation professionnelle qualifiante sanctionnée par un diplôme, un titre, un CQP ou une qualification professionnelle reconnue.

Cette formation professionnelle repose sur l’alternance entre enseignement théorique dans un organisme de formation et mise en pratique dans l’entreprise. Elle peut également être dispensée uniquement dans l’entreprise si elle dispose d’un centre de formation.

Évolution interne à l’entreprise

Certaines entreprises possèdent leur propre service de maintenance et travaux. De ce fait, elles disposent de leurs équipes d’électriciens pour assurer des travaux internes, généralement importants. Ainsi, ces entreprises peuvent offrir à certains de ces électriciens l’opportunité d’acquérir de nouvelles qualifications et compétences en se formant en alternance. cela leur permet également d’évoluer vers des postes à responsabilités tels que le chef d’équipe, chef de chantier ou contremaître.