L’inspecteur qualité aéronautique supervise une chaîne de production afin de garantir la conformité du produit fini au cahier des charges.

Il s’appuie sur la documentation technique pour réaliser les contrôles de la qualité des pièces ou des équipements mécaniques et électriques aéronautiques tout au long du processus de production (fabrication, assemblage, montage, réparation).

Il rédige ensuite des comptes rendus sur la conformité de la qualité ainsi que les anomalies déclarées pour lesquelles il prescrit des actions correctives et préventives.

Les activités de l’inspecteur qualité aéronautique s’exercent au sein de l’atelier de production des entreprises spécialisées dans la production aéronautique (équipementiers, motoristes, hélicoptéristes, avionneurs), le spatial et les missiles. Il peut aussi travailler pour des entreprises de maintenance aéronautique ou pour des compagnies aériennes au sein de leurs directions industrielles.

Sous-traitants ou fabricants, toutes ces entreprises du secteur aéronautique mettent la qualité au centre de leurs préoccupations. En effet, la sécurité des passagers en dépend de même que l’activité de l’entreprise. Les professionnels chargés de la qualité ne sont pas nombreux ou les candidats sont souvent peu qualifiés.

De ce fait,  les entreprises peuvent se tourner vers la formation en alternance pour trouver des candidats au poste d’inspecteur qualité aéronautique. Le recrutement en alternance permet à ces entreprises d’adapter la formation à leurs métiers et aux candidats d’évoluer rapidement dans leurs fonctions.

Le métier de inspecteur qualité aéronautique

Missions

L’inspecteur qualité aéronautique est chargé de contrôler les produits à chacune des étapes de la production. Il en vérifie la conformité par rapport aux documents de production et atteste la qualité des pièces et sous-ensembles.

En cas d’anomalie, il prescrit des actions préventives ou correctives. Ensuite, l’inspecteur inscrit toutes les interventions de contrôle et suivi de la qualité ainsi que les analyses de défaut dans les comptes rendus qu’il remet aux services concernés dont le support technique.

Tâches et fonctions

Sur une chaîne de production, l’inspecteur qualité aéronautique peut intervenir à chaque étape de la fabrication  de pièces ou de sous-ensembles. En s’appuyant sur les documents techniques ou le cahier des charges, il effectue les tâches suivantes :

  • Contrôle de la réception des produits sous-traités et des matières premières
  • Détermination des moyens de contrôle et de mesure
  • Réalisation de relevés de contrôle : dimensions, aspect etc
  • Vérification de la conformité de la production et des procédures
  • Contrôle de la qualité de la production selon la gamme de contrôle
  • Rédaction des documents de contrôle de conformité de suivi qualité et de traçabilité
  • Proposition d’éventuelles améliorations
  • Explications des anomalies détectées et conseils techniques aux services et aux opérateurs en réalisant des essais fonctionnels
  • Isolation des pièces suspectes ou non conformes
  • Rédaction des litiges et anomalies de fabrication
  • Proposition d’actions préventives et correctives et réalisation de leur suivi

Le profil de l’inspecteur qualité aéronautique

Les qualifications professionnelles nécessaires pour devenir inspecteur qualité aéronautique

La profession d’inspecteur qualité aéronautique est accessible à partir d’un Bac Pro Maintenance des équipements industriels ainsi qu’une première  expérience en tant que compagnon aéronautique (câbleur, ajusteur etc).

Cependant, il est conseillé d’obtenir un diplôme de niveau bac+2 (BTS ou DUT) orientés en industrie (productique, mécanique, composites, électronique, qualité, métallurgie). Les recruteurs apprécient particulièrement les :

  • BTS Aéronautique
  • BTS Contrôle Industriel régulation automatique
  • BTS électro technique ou électro mécanique
  • BTS Maintenance Industrielle
  • DUT Métrologie Contrôle qualité
  • DUT génie mécanique et productique
  • DUT sciences et génie des matériaux

L’inspecteur qualité aéronautique peut aussi compléter ses qualifications par un diplôme de niveau bac+3 (licence professionnelle) en se formant par alternance :

  • Licence Pro Qualité des industries aéronautiques et spatiales
  • Licence Pro aéronautique
  • Licence Pro mécanique
  • Licence Pro mesures physiques
  • Licence Pro matériaux

Les compétences de l’inspecteur qualité aéronautique

La qualité étant au cœur du métier d’inspecteur qualité aéronautique, il doit acquérir plusieurs savoirs-faire pour mener à bien ses missions :

  • Connaissance des propriétés des matériaux
  • Connaissance des techniques de fabrication, d’usinage ou d’assemblage
  • Connaissance des points de contrôle dans le processus de production
  • Connaissance du fonctionnement des divers circuits qui composent un équipement aéronautique
  • Connaissance des techniques et outils de contrôle qualité (essais, métrologie)
  • Application et respect des processus méthodologiques et logiques
  • Analyse statistique
  • Anglais technique
  • Utilisation des outils informatiques spécifiques au métier tel que le logiciel CATIA

Les qualités de l’inspecteur qualité aéronautique

L’inspecteur aéronautique doit être doté de fortes qualités relationnelles car ses activités l’amènent à être en relation avec les différents services de l’entreprise (industrialisation, production, bureau d’études). Elles impliquent également des relations externes comme celles avec les fournisseurs.

Il doit également avoir une force de proposition et d’innovation dans la réalisation des propositions d’amélioration et de corrections. L’inspecteur doit également être pédagogue et communicant car il doit assister et conseiller les  services et opérateurs quant aux anomalies.

Un métier en tension

Le contrôle qualité est un métier de rigueur. Plusieurs entreprises de production et d’industrialisation dans le secteur aéronautique recherchent des professionnels de la qualité en raison du nombre grandissant de leurs projets. Cependant, la profession d’inspecteur qualité aéronautique n’arrive pas à satisfaire ces entreprises en termes de nombre mais surtout en termes de qualifications et de compétences. Les entreprises ou leurs intermédiaires sont même au point de recruter des candidats issus des autres métiers afin de les former au métier d’inspecteur qualité aéronautique.

Les autres intitulés du métier d’inspecteur qualité aéronautique

  • contrôleur qualité
  • qualiticien aéronautique

Évolution dans la profession d’inspecteur qualité aéronautique

L’inspecteur qualité aéronautique dispose de plusieurs voies d’évolution dans sa profession. Il peut devenir polycompétent dans le contrôle qualité en utilisant par exemple des appareils de contrôle non destructif et des outils de mesure tridimensionnelle : ressuage, radiographie, magnétoscopie etc.

Il peut aussi se spécialiser sur un produit en particulier ou se tourner vers l’assurance qualité. L’inspecteur qualité aéronautique peut aussi évoluer vers des fonctions d’encadrement ou intégrer d’autres fonctions selon les disponibilités de postes dans l’entreprise.

Liste des postes accessibles par l’inspecteur qualité aéronautique après formation

  • Animateur qualité
  • Responsable assurance qualité
  • Technicien contrôle non destructif
  • Technicien d’essais
  • Technicien matériaux
  • Technicien méthodes
  • Technicien qualité

Recrutement d’un inspecteur qualité aéronautique par la formation en alternance

Recrutement externe

Les candidats de 26 ans et moins

Les candidats ayant un niveau inférieur au bac peuvent prétendre au :

  • contrat d’apprentissage permettant de recruter et de former des candidats de 16 ans au moins
  • bac professionnel permettant d’accéder à plusieurs formations en alternance pour devenir inspecteur qualité aéronautique.

Les candidats ayant un niveau bac peuvent aussi prétendre au contrat d’apprentissage qui leur permet d’accéder à une formation en alternance en vue d’obtenir un diplôme de niveau bac+2 (BTS ou DUT) ou de niveau bac+3 (licence professionnelle).

Les candidats de 26 ans et plus

Le contrat de professionnalisation leur ouvre l’accès à une formation professionnelle qualifiante validée par un diplôme, un titre, un CQP ou une qualification professionnelle reconnue.

Cette formation professionnelle repose sur l’alternance entre enseignements théoriques en organisme de formation et mise en pratique en entreprise. L’entreprise peut dispenser elle-même cette formation si elle dispose de son propre centre de formation.

Recrutement interne

Le métier d’inspecteur qualité aéronautique n’est pas pourvu par un nombre suffisant de professionnels dans ce domaine. Les entreprises de production ou de maintenance aéronautique peuvent alors recruter leur inspecteur parmi les salariés déjà en poste. Elles peuvent par exemple offrir une formation en alternance aux compagnons aéronautiques (ajusteur, câbleur…) pour leur permettre de devenir inspecteur qualité aéronautique.