Le magasinier cariste a pour mission principale de gérer les stocks de marchandises et de produits, à partir de leur réception jusqu’à l’expédition.

Il est un élément important de la fonction logistique de l’entreprise. A bord de son chariot élévateur, le magasinier cariste se déplace dans l’entrepôt, le magasin ou la plateforme afin de déplacer les marchandises en vue de leur stockage ou de la préparation des commandes.

Avec l’émergence de nouveaux équipements visant à améliorer les conditions de travail tels que les transpalettes, les chariots etc ainsi que le développement des nouvelles technologies (étiquette RFID, terminal embarqué sur le chariot, pistolet laser etc), le métier de magasinier cariste exige progressivement de nouvelles compétences. De plus, les d afin de répondre  aux demandes exprimées par les entreprises du secteur de la distribution et des entreprises de transport et de logistique.

Afin de répondre aux demandes de qualifications et à l’accroissement continu des offres de recrutement dans les secteurs de la distribution, de la logistique et du transport, les entreprises se tournent vers l’alternance pour recruter leur magasinier cariste. Ce recours leur permet également de former de futurs collaborateurs qui pourront l’aider à atteindre ses objectifs.

Le métier de magasinier cariste

Missions

Rattaché à un responsable de magasin ou à un responsable logistique, le magasinier cariste s’occupe de la gestion des stocks : l’approvisionnement et le destockage. Il assure  la réception des marchandises et leur stockage ainsi que la préparation et l’expédition des marchandises selon les commandes.

Tâches et fonctions

En général, le magasinier travaille dans le magasin de stockage, l’entrepôt ou la plateforme logistique. Il est le plus souvent aperçu conduisant son chariot ou tout autre véhicule pouvant l’aider à déplacer les marchandises. Le métier de magasinier cariste consiste à :

  • Réceptionner les marchandises à leur arrivée dans l’entrepôt : il effectue le déchargement et vérifie les quantités
  • Organiser l’aménagement de l’espace: le magasinier cariste effectue un tri et un classement des produits. Il les range ensuite de manière à exploiter le moindre cm² et à faciliter leur utilisation, notamment en vue d’une préparation de commande.
  • Déplacer rapidement les marchandises à l’aide de véhicules(chariot élévateur, transpalette) afin de les stocker ou les déstocker
  • Préparer les expéditions ou les commandes : il s’agit du déstockage qui consiste à emballer et constituer des palettes ou lots puis de les acheminer vers la zone de livraison ou de les charger dans le camion, sans oublier d’établir les documents d’expédition
  • Mettre à jour l’état de stock afin de réaliser efficacement les approvisionnements pour éviter les ruptures de stocks.

Le profil du magasinier cariste

Les qualifications professionnelles requises pour devenir magasinier cariste

Le marché de l’emploi est encore très prometteur pour le métier de magasinier cariste. En effet, plusieurs secteurs font appel à cette profession et les entreprises concernées peuvent être de structures et d’envergures différentes : la distribution (grandes surfaces, grossistes), les industries, la logistique et le transport (entrepôt, plateforme).

Cela apporte également de la valeur ajoutée au poste qui requiert les diplômes suivants :

  • CAP opérateur / opératrice logistique: il s’agit du diplôme de base pour exercer le métier de magasinier cariste
  • Bac pro logistique : préparé en 2 ans après le CAP ou en 3 ans après la 3ème.
  • Titre professionnel : cariste d’entrepôt, agent magasinier, préparateur de commandes.

Le magasinier cariste doit également être titulaire du CACES (Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité) pour pouvoir conduire un chariot élévateur

Le magasinier cariste peut aussi suivre une formation en alternance afin de compléter le CAP, le Bac pro ou les titres professionnels par un BTS ou un DUT en Logistique.

Les compétences requises pour devenir magasinier cariste

Pour exercer sa profession, le magasinier cariste doit pouvoir :

  • Maîtriser les procédures de gestion de stocks
  • utiliser un logiciel de gestion de stocks
  • Maîtriser les techniques d’inventaire
  • Maîtriser les modalités de stockage
  • Maîtriser les règles et procédures de préparation de commandes
  • Connaître les règles HSE (hygiène, sécurité, environnement)
  • Conduire un véhicule motorisé tel que le transpalette ou le chariot élévateur
  • Se professionnaliser dans l’informatique et les nouvelles technologies : terminal embarqué sur les chariots, pistolet laser, lecteur de code barre, serveur à commande vocale etc

Les qualités du magasinier cariste

En complément des compétences professionnelles, les qualités humaines permettent d’aider à exécuter les tâches pour accomplir correctement les missions et atteindre les objectifs. Ainsi, le magasinier cariste doit être :

  • Organisé : dans la gestion de son temps, dans le classement des produits, leur rangement
  • Précis : dans la manipulation des engins, dans le choix de l’emplacement des marchandises à stocker en fonction de leur nature et de leur utilisation, ou dans le choix de l’emballage à utiliser dans une commande
  • Anticipateur : pour respecter les délais, le magasinier cariste doit avoir l’esprit d’anticipation  dans le contrôle des produits, la préparation des commandes et la gestion des stocks
  • Endurant : pour pouvoir rester debout longtemps, dans l’entrepôt ou à l’extérieur (quais de déchargement…) dans des conditions inconfortables
  • Réactif : pour atteindre rapidement les marchandises nécessaires à ses commandes,
  • Mobile : dans ses déplacements dans l’entrepôt tout en sachant se repérer
  • Amateur de mécanique : il s’agit d’un atout qui peut l’aider dans sa conduite des engins spécifiques (chariot élévateur, transpalette…)

Un métier en tension

La fonction de magasinier cariste est sollicitée dans presque tous types d’activités. Ils peuvent exercer leurs fonctions auprès des entreprises de petite ou grande structure. Ainsi, le magasinier cariste peut être recruté dans le commerce, la distribution, l’industrie, la prestation de services logistiques. Ils travaillent aussi sur des sites variés allant des petits magasins de stockage d’une centaine de mètres carrés à de sites plus larges allant jusqu’à 20 000m². De ce fait, il peut alors exercer sa fonction seul ou avec plusieurs magasiniers.

De plus, l’évolution technologique tant sur l’informatique que les outils de travail requièrent des compétences toujours plus actuelles dans l’exercice de la fonction de magasinier cariste. Ce qui en fait un métier en tension car les candidatures qui présentent les profils pourvus de compétences mises à jour ne sont pas suffisantes pour combler les besoins en nombre grandissant des entreprises.

Les autres intitulés du poste de magasinier cariste

  • Agent de magasinage et de messagerie
  • Agent de distribution et de magasinage
  • Employé (e) logistique
  • Stockiste
  • Magasinier (ière)

Évolution dans la profession de magasinier cariste

Dans tout métier, évolution rime avec expériences et compétences. Les compétences permettent d’évoluer vers un poste proposant plus de valeur ajoutée. Ainsi, le magasinier cariste peut prétendre au poste de chef d’équipe (pour les structures employant un groupe de magasiniers) ou de responsable d’expédition ou de réception. Il peut aussi viser un poste à responsabilité tel que le poste de chef magasinier ou de gestionnaire  de stocks voire un poste dans la direction logistique.

La formation en alternance représente un moyen de compléter ses compétences notamment en informatique, en règlementation de la logistique, en management …

Liste des postes accessibles par le magasinier cariste  après formation :

  • Responsable d’expédition ou de réception
  • Chef d’équipe
  • Chef magasinier
  • Responsable d’entrepôt
  • Gestionnaire de stocks
  • responsable logistique et transport

La formation en alternance, pour recruter magasinier cariste

Les magasiniers caristes sont très recherchés dans plusieurs secteurs, notamment dans la logistique. Ce secteur est très vaste bien que sur 4 opérateurs logistiques, 3 d’entre eux sont des magasiniers caristes. L’industrie pharmaceutique et agroalimentaire ainsi que les plateformes logistiques représentent les plus gros débouchés pour ce métier. Toutefois, presque toutes les activités commerciales qui nécessitent un stockage recrutent un magasinier cariste pour s’occuper de la gestion de leurs stocks.

Bien que ce poste soit accessible dès le niveau CAP, son domaine technique requiert des qualifications et des compétences spécifiques. Les entreprises éprouvent alors des difficultés à recruter dans ce métier en phase avec les nouvelles technologies. D’où l’abondance des contrats à durée déterminée ou en missions d’intérim avant d’accéder à un CDI (contrat à durée indéterminée).

C’est pourquoi, le recrutement en alternance représente une alternative de choix pour permettre à l’entreprise de disposer de personnels qualifiés qu’elle pourra former à ses métiers et l’accompagner dans le développement de son activité.

Recrutement en externe à l’entreprise

Les candidats de 26 ans et moins

Les candidats ayant un niveau inférieur au bac peuvent avoir accès au :

  • contrat d’apprentissage qui permet de recruter et de former des candidats de 16 ans au moins
  • bac professionnel qui ouvre l’accès à plusieurs formations en alternance dans la logistique pour devenir magasinier cariste.

Pour les candidats ayant un niveau bac, le contrat d’apprentissage leur permet de se former en alternance pour obtenir un diplôme de niveau bac+2 (BTS ou DUT).

Les candidats de 26 ans et plus

Le contrat de professionnalisation leur permet d’accéder à une formation professionnelle qualifiante validée par un diplôme, un titre, un CQP ou une qualification professionnelle reconnue.

Cette formation professionnelle consiste à alterner formation théorique en organisme de formation et formation pratique dans l’entreprise. Elle peut aussi être dispensée au sein-même de l’entreprise si elle dispose d’un centre de formation interne.

Évolution interne à l’entreprise

L’entreprise peut également choisir de recruter ou de faire évoluer son magasinier cariste parmi les salariés en poste. Une formation en alternance est alors nécessaire afin de compléter leurs expériences par des compétences supplémentaires notamment dans l’informatique, dans la logistique et le management.

Cette formation en alternance permet au magasinier cariste d’accéder aux postes de responsable d’entrepôt, responsable magasin, responsable d’expédition ou de réception, responsable logistique etc.