Le monteur câbleur aéronautique est chargé du montage et de la fixation des outils électriques et électromécaniques sur un support (châssis, tableaux électriques…) qui a pour but de faire fonctionner des appareils aéronautiques (radars, aéronefs, moteurs…). Seul ou en équipe, il intervient sur différents composants électriques d’un aéronef en respectant les spécifications du dossier de fabrication et de montage.

Le métier de monteur câbleur aéro est très recherché par les constructeurs d’avions, les constructeurs spécialisés en motorisation ou en équipement. Il s’exerce sur divers sites, en intérieur comme en extérieur.  Il peut également être sujet à des déplacements en France ou à l’international.

L’aéronautique est un secteur très vaste et porteur marqué par la présence de sociétés dynamiques qui proposent chaque année de nombreux postes. Avec la forte concurrence existant dans l’hexagone et l’émergence de nouveaux projets à long terme, la profession de monteur câbleur aéro est devenue un métier en tension. En effet, les postes sont ouverts aux candidats qualifiés et qui disposent de compétences nécessaires et actualisées.

Afin de remédier à cette pénurie de compétences et de qualifications, les entreprises ont  recours à la formation en alternance pour recruter des monteurs-câbleurs aéronautiques. Ce mode de recrutement permet aux entreprises de trouver des candidats disposés à les accompagner dans le développement de leurs activités.

Le métier de monteur câbleur aéronautique

Missions

Le monteur-câbleur électricien a pour missions de fabriquer, d’installer et de vérifier les fils conducteurs qui relient les différents composants électroniques et électromécaniques du câblage d’un aéronef. Il est notamment chargé de :

  • Réaliser les raccordements suivant la procédure mentionnée dans les documents techniques
  • Effectuer les opérations de pose et de montage des éléments et équipements sur des supports tels que des armoires, châssis et tableaux
  • Connecter par câbles les organes de commandes et des composants électriques et électromécaniques
  • Gérer les phases de tests, assurer les réglages, la modification et la réparation d’un ensemble câblé

Tâches et fonctions

Ce métier se pratique sur table en atelier lorsqu’il connecte des éléments avant leur montage ou directement sur les avions dans les hangars d’assemblage. Le monteur-câbleur aéro  travaille également dans des entreprises spécialisées de l’industrie aéronautique et spatiale (équipementiers, avionneurs, motoristes, spécialistes des missiles, du domaine spatial…).

Lorsqu’il prend ses fonctions, le monteur-câbleur aéro effectue les tâches suivantes :

  • Préparation des composants nécessaires (outils, outillage, harnais, etc…) pour installer les sous-ensembles électriques
  • Repérage de la zone de travail dans l’aéronef et préparation : nettoyage et mise en place de la bande de sécurité
  • Positionnement des composants ou sous-ensembles tout en respectant le schéma d’installation : cheminement, dérivation, sens des flammes et modification éventuelle
  • Fixation des composants ou des sous-ensembles (installation des rampes et supports, mise en place du frettage…) suivant les règles d’installation spécifiques (distances de sécurité…)
  • Réalisation des raccordements (brossage, enfichage, dégraissage, métallisation, pose de vernis, etc…)
  • Protection et conditionnement du sous-ensemble (mise en place des protections plastiques, stockage) et son environnement
  • Contrôle de la qualité et réalisation de la traçabilité du matériel utilisé et des outils

Le profil du monteur câbleur aéronautique

Les qualifications professionnelles requises pour devenir monteur câbleur aéronautique

Si le CAP est le diplôme minimum requis, la profession requiert toutefois des connaissances en électricité et électronique. Plusieurs cursus de formation peuvent mener au métier de monteur câbleur aéronautique :

  • CAP Électricien systèmes aéronefs
  • CAP préparation et réalisation d’ouvrages électriques
  • CQPM (Certificat de qualification paritaire de la métallurgie) de monteur câbleur aéronautique
  • Bac pro Électrotechnique, énergie, équipements communicants (+ CQPM)
  • Bac pro Aéronautique, option avionique
  • Bac pro Systèmes électroniques numériques (+ CQPM)

L’exercice de cette profession se fait parfois en horaires décalés. Aussi, il est demandé aux candidats d’être titulaires d’un Permis B et d’un véhicule ou un moyen de transport.

Ces diplômes peuvent être complétés par un BTS, un DUT ou une licence professionnelle en construction aéronautique.

Les compétences requises pour devenir monteur câbleur aéronautique

Pour exercer sa profession, le monteur câbleur aéronautique doit être compétent dans les domaines suivants :

  • Connaissances de base en électrotechnique et en mécanique,
  • Connaissance des spécificités du câblage aéronautique,
  • Lecture et interprétation des plans et schémas,
  • Réglementation et consignes de sécurité aéronautiques,
  • Habilitation électrique,
  • Identification des éléments nécessaires à la composition d’un ensemble électrique,
  • Réalisation des connexions, branchements et soudures,
  • Recherche, identification et réparation un élément défectueux,
  • Bonne connaissance de l’anglais technique (lecture de documents techniques) et des outils high-tech.

Les qualités du monteur câbleur aéronautique

L’activité du monteur câbleur aéro exige certaines qualités humaines qui viennent compléter  ses compétences professionnelles. En effet, ces qualités lui sont essentielles dans l’exécution de ses tâches pour accomplir ses missions :

  • Intérêt pour les travaux manuels et le bricolage,
  • Intérêt pour le travail technique,
  • Concentration, analyse et minutie
  • Réactivité et maîtrise de soi
  • Sens de l’initiative
  • Autonomie, méthode et rigueur
  • Adaptation
  • Aisance dans la communication

Un métier en tension

L’industrie aéronautique et le domaine spatial représentent des sources d’emplois considérables pour le monteur câbleur aéronautique. Ce poste est principalement recruté par les avionneurs, équipementiers, motoristes, spécialistes des missiles ou du domaine spatial…

Selon l’envergure des tâches et de l’entreprise, le monteur câbleur peut travailler sur des sites différents(en atelier, sur l’aéronef),  des supports divers (ensemble électrique, câblage etc). Sa fonction peut s’exercer aussi bien en France qu’à l’international.

La concurrence est de taille non seulement pour les entreprises de l’industrie aéronautique et spatiale mais également pour les candidats. En effet, ils doivent se doter de compétences et être suffisamment qualifiés pour correspondre aux besoins de recrutement exprimés par ces entreprises.

Les autres intitulés du poste de monteur câbleur aéronautique

Le poste  de monteur câbleur aéronautique peut prendre une appellation différente suivant l’entreprise et sa spécialisation dans le domaine aéronautique :

  • Électricien aéronautique
  • Opérateur de câblage
  • Monteur-électricien
  • Monteur-câbleur en électronique
  • Agent de montage et de câblage en électronique.
  • Électricien industriel

Évolution dans la profession de monteur câbleur aéronautique

Selon son niveau de qualification initial et ses expériences, le monteur câbleur aéronautique peut devenir chef d’équipe ou chef de chantier. Suivant les possibilités de promotion interne de l’entreprise,  Il peut aussi intégrer d’autres fonctions (gestion de production, méthodes, contrôle qualité…). A long terme, le monteur câbleur aéro peut se tourner vers l’expertise et la maintenance.

Liste des postes accessibles par le monteur câbleur aéronautique  après formation

  • chef d’équipe
  • chef de chantier
  • technicien de maintenance
  • expert en câblage aéronautique
  • gestionnaire de production
  • agent de méthodes
  • contrôleur qualité

La formation en alternance, pour recruter monteur câbleur aéronautique

Recrutement en externe à l’entreprise

Les candidats de 26 ans et moins

Les candidats qui ont un niveau inférieur au bac peuvent accéder au :

  • contrat d’apprentissage : il permet aux entreprises de recruter et de former des candidats ayant au moins 16 ans
  • bac professionnel : il permet aux candidats d’accéder à plusieurs formations en alternance pour devenir monteur câbleur

Les candidats qui ont un niveau bac peuvent prétendre au contrat d’apprentissage qui leur ouvre l’accès à une formation en alternance afin d’obtenir un diplôme de niveau bac+2 (BTS ou DUT) en construction aéronautique ou installation électrique.

Les candidats de 26 ans et plus

Le contrat de professionnalisation leur permet d’accéder à une formation professionnelle qualifiante validée par un diplôme, un titre, un CQP ou une qualification professionnelle reconnue.

Cette formation professionnelle repose sur l’alternance entre formation théorique en organisme de formation et formation pratique en entreprise. L’entreprise peut elle-même dispenser cette formation si elle dispose d’un centre de formation interne.

Évolution interne à l’entreprise 

Avec de l’expérience et en tenant compte de la politique de promotion interne de l’entreprise, le monteur câbleur peut intégrer d’autres activités et devenir préparateur de méthodes, contrôleur qualité ou gestionnaire de production. Pour cela, il doit développer et compléter ses compétences en se formant en alternance.