Le monteur de structures aéronautiques (MSA) est un ouvrier de production spécialisé dans l’assemblage des éléments qui composent la structure d’un aéronef (ailes d’avions, fuselage, gouvernes…). A partir du dossier de fabrication, il réalise seul ou en équipe l’assemblage de pièces et effectue également le montage des divers équipements métalliques, mécaniques ou composites.

Le monteur de structures aéronautiques travaille sur une chaîne de montage d’aéronefs

Les activités du monteur de structures aéronautiques s’exercent dans les sections « tôlerie » ou « assemblage » des entreprises de construction ou de maintenance aéronautique. Il peut aussi exercer pour des sous-traitants spécialisés dans les matériaux composites et métalliques.

Il réalise ses tâches en atelier sur une chaîne de montage d’aéronefs (avions ou hélicoptères), sur des unités d’assemblage plus petites ou partiellement sur la cellule. Il peut également travailler dans un hangar lorsqu’il participe à l’intégration finale d’un avion.

Avec l’émergence incessante des projets de construction dans le domaine aéronautique et spatial, le recrutement du monteur de structures aéronautiques (MSA) devient difficile pour les industries et les équipementiers du secteur. Ils favorisent alors la formation en alternance pour pourvoir à leurs besoins de monteurs qualifiés et compétents. Ces entreprises pourront ainsi disposer de candidats formés sur mesure à leurs métiers et impliqués dans leur développement.

Le métier de monteur de structures aéronautiques (MSA)

Missions

Le monteur de structures aéronautiques (MSA) a pour principale mission le montage  et l’assemblage des composants de la structure des aéronefs. En suivant les instructions du dossier de fabrication, il se charge du prémontage des pièces pour constituer des sous-ensembles, s’assure qu’ils ne présentent aucun défaut et effectue leur montage selon un ordre précis.

Tâches et fonctions

Dans l’atelier, sur la chaîne de montage ou l’unité d’assemblage, le monteur de structures aéronautiques réalise les tâches suivantes en s’appuyant sur le dossier technique et la gamme de fabrication :

  • Inventaire des pièces qui composent la cellule : fuselage, portes, ailes, nacelles…
  • Accostage (rapprochement progressif des pièces jusqu’à leur contact) des pièces
  • Réalisation des opérations de correction (ajustage, réglage, usinage…) avant de procéder à leur montage
  • Vérification des pièces produites
  • Assemblage des pièces en utilisant différents types de fixation : vis, rivets (mécaniques ou à écraser), fixations spéciales
  • Réalisation des opérations d’étanchéité de l’ensemble
  • Réalisation et vérification de la métallisation et des systèmes (électriques et mécaniques) qui équipent la cellule
  • Contrôle de conformité des sous-ensembles et ensembles et corrections éventuelles
  • renseignement des documents de production et de traçabilité des interventions
  • nettoyage de son poste de travail

Le profil du monteur de structures aéronautiques (MSA)

Les qualifications professionnelles nécessaires pour devenir monteur de structures aéronautiques (MSA)

Le métier de monteur de structures aéronautiques n’exige pas de formation précise. Toutefois, il est conseillé d’être titulaire d’un diplôme de niveau CAP ou BEP Monteur de structures aéronautiques composites et métalliques.

En outre, le monteur peut aussi suivre un ou plusieurs modules de formation pour obtenir des certificats de compétences professionnelles (CCP) :

  • CCP en Prémontage et ajustage à blanc d’une structure d’aéronef
  • CCP en Réalisation du montage final d’une structure d’aéronef
Le monteur de structures aéronautiques (MSA) est un ouvrier de production spécialisé dans l’assemblage des éléments qui composent la structure d’un aéronef

Le monteur de structures aéronautiques peut également suivre une formation en alternance pour compléter son CAP par un :

  • Bac pro aéronautique, option structure
  • Bac pro aérotechnique, option construction aéronautique
  • Titre professionnel en montage de structures aéronautiques.

Les compétences requises pour devenir monteur de structures aéronautiques (MSA)

En suivant les instructions des documents techniques et de la gamme de fabrication, le monteur de structures aéronautiques doit prouver ses capacités dans les domaines suivants :

  • Lecture de plans et schémas et notices techniques
  • Normes de qualité et règles de sécurité et d’hygiène
  • matériaux métalliques et composites ainsi que des outillages utilisés en aéronautique
  • techniques d’ajustage et d’assemblage
  • divers types de fixations : vis, rivets, fixations spéciales
  • utilisation des outils manuels (grattoirs, limes…)
  • utilisation des machines-outils (perceuse, rôdeuse…) suivant le type d’opérations à réaliser
  • utilisation des outils de mesure adéquats (jauge, pieds à coulisse, palmer…)
  • arithmétique de base
  • anglais technique

Les qualités du monteur de structures aéronautiques (MSA)

Au cours du processus de fabrication des éléments de structure aéronautique, le monteur doit être particulièrement attentionné et user de rigueur et précision dans l’exécution de ses tâches. En effet, la sécurité des passagers et la fiabilité des appareils dépendent de la qualité de son travail ainsi que des ensembles qu’il réalise.

Tout en respectant les consignes, il doit être méthodique et habile dans la réalisation des diverses étapes du montage. De bonnes qualités relationnelles sont également utiles pour travailler au sein d’une équipe de montage.

Une bonne condition physique est aussi nécessaire pour pouvoir supporter le travail effectué debout pendant longtemps, sur des échafaudages, dans des positions inconfortables ou dans un environnement peu agréable (bruit, poussière, odeurs…).

Un métier en tension

Le secteur de la construction aéronautique représente une source d’emploi intarissable grâce aux nouveaux projets de maintenance et de construction des entreprises du secteur. Ajouté à cela, l’apparition de nouvelles machines et outillages nécessite de nouvelles compétences qui ne sont pas toujours pourvues par les monteurs en poste. En outre, les conditions d’exercice du métier qui ne sont pas toujours agréables (bruit, poussière, odeurs, travail essentiellement physique…) découragent les jeunes à exercer cette profession.

Les autres intitulés du poste de monteur de structures aéronautiques (MSA)

  • agent de montage de structures d’aéronefs
  • ajusteur de structures composites
  • ajusteur-monteur de structures aéronautiques
  • ajusteur-monteur cellule
  • monteur de structures d’aéronefs.
  • monteur assembleur de structures d’aéronefs
  • technicien ajusteur

Évolution dans la profession de monteur de structures aéronautiques (MSA)

L’apparition de nouvelles machines et outillages destinés à l’assemblage des composants de structures aéronautiques favorise le recrutement de monteur de structures aéronautiques.

Avec de l’expérience, le monteur de structures aéronautiques peut évoluer vers des postes de chef d’équipe ou de chef d’atelier. L’acquisition de nouvelles qualifications et compétences lui permet d’accéder au métier de Technicien aérostructure.

Il sera alors chargé d’inspecter et d’évaluer les dommages d’une structure d’aéronef puis de réaliser les réparations adéquates en s’appuyant sur les documents techniques des constructeurs.

Liste des postes accessibles par le monteur de structures aéronautiques (MSA) après formation

  • Chef d’équipe
  • Chef d’atelier
  • Technicien aérostructure

Recruter un monteur de structures aéronautiques par la formation en alternance (MSA)

Recrutement externe à l’entreprise

Les candidats de 26 ans et moins

Les candidats ayant un niveau inférieur au bac peuvent prétendre au :

  • contrat d’apprentissage permettant de recruter et de former des candidats de 16 ans au moins
  • bac professionnel permettant d’accéder à plusieurs formations en alternance pour devenir monteur de structures aéronautiques (MSA).

Les candidats ayant un niveau bac peuvent aussi prétendre au contrat d’apprentissage qui leur permet d’accéder à une formation en alternance en vue d’obtenir un diplôme de niveau bac+2 (BTS ou DUT).

Les candidats de 26 ans et plus

Le contrat de professionnalisation leur ouvre l’accès à une formation professionnelle qualifiante validée par un diplôme, un titre, un CQP ou une qualification professionnelle reconnue.

Cette formation professionnelle consiste en l’alternance des enseignements théoriques dispensés en organisme de formation et mise en pratique au sein de l’entreprise. Si l’entreprise dispose de son centre de formation interne, cette formation peut être suivie au sein-même de l’entreprise.

Évolution en interne 

La pratique et l’expérience sont les maîtres mots pour évoluer dans le métier de monteur de structures aéronautiques (MSA). L’entreprise de construction ou de maintenance aéronautique peut permettre à certains de ses salariés d’acquérir de nouvelles qualifications afin de devenir monteur de structures aéronautiques.  Des monteurs en poste peuvent aussi évoluer vers des postes d’encadrement tels que le chef d’équipe ou le chef d’atelier. Ils peuvent également accéder à des postes de production plus pointus en devenant technicien aérostructure.

Pour cela, ces entreprises peuvent leur proposer la formation en alternance afin de développer leurs qualifications et leurs capacités et évoluer en parallèle avec l’entreprise.