L’opérateur de production est garant de la qualité des produits et veille à l’application des instructions techniques ainsi que des normes de sécurité et d’hygiène. Il est chargé de réaliser une ou plusieurs opérations relatives à la transformation des matières premières en produits finis jusqu’à leur conditionnement. Pour cela, il utilise des outils manuels tout comme il peut se servir d’une ou plusieurs machines spécialisées.

L’opérateur de fabrication effectue la programmation des machines avant le lancement de la production.

Les activités de l’opérateur de production s’exercent souvent dans un atelier de production des entreprises du secteur alimentaire (laiterie, boulangerie industrielle, société de fabrication des plats cuisinés…) mais il peut aussi travailler dans les grandes industries de construction automobile, navale, aéronautique ou dans les industries pétrochimiques ou pharmaceutiques. Il peut également être salarié des entreprises de construction d’outillages ou de matériels électriques.

Les industries recherchent de nos jours des opérateurs de production avec davantage de qualifications et de plus en plus polyvalents. Ils doivent également assurer une veille de leurs connaissances en termes de normes, de besoins et des nouvelles technologies.

Les entreprises choisissent d’ouvrir le recrutement de leurs opérateurs de production aux candidats de la formation en alternance. En plus de la formation sur mesure qu’elles proposent aux alternants, les entreprises peuvent aussi bénéficier de futurs collaborateurs susceptibles de les accompagner dans leur évolution.

Le métier d’opérateur de production

Missions

L’opérateur de fabrication a pour mission principale de s’assurer que la production en série d’un produit se déroule conformément aux normes de rendement et de qualité définies. Il prend alors en charge non seulement la préparation des matières premières mais également des machines et outils qu’il utilise dans son travail.

Ainsi, il est chargé du lancement de la production ainsi que du contrôle et la gestion de chaque étape du processus de fabrication.

Tâches et fonctions

Au sein de l’atelier de production, l’opérateur de production effectue les tâches suivantes sous la responsabilité du chef d’équipe :

  • Préparation et réglages des installations
    • Etude des instructions et des étapes de fabrication du produit
    • Définition du mode opératoire
    • Programmation des machines (quantités à produire etc)
    • Installation et réglage des outils et outillages
    • Tests et essais avant le démarrage de la production en série
  • Tri des matières utilisées (matières premières, articles de conditionnement) qui ne répondent pas aux normes de qualité
  • Approvisionnement de la machine en matières nécessaires
  • Vérification de la bonne marche de la production planifiée
  • Contrôle de qualité en prélevant des échantillons à analyser au laboratoire
  • Identification et signalement des anomalies et écarts
  • Entretien et nettoyage des machines (machines conventionnelles et assistées, assemblage, unités de montage…)
  • Renseignement des documents de production

Le profil de l’opérateur de production

Les qualifications professionnelles requises pour devenir opérateur de production

Le niveau de qualification requis dépend du type d’entreprise et de son organisation. Il augmente également suivant le niveau d’automatisation de la chaîne de production sur laquelle l’opérateur de production est assigné.

Une chaîne de production

Le métier d’opérateur de production est accessible dès le niveau CAP :

  • CAP Conduite des Systèmes Industriels
  • BEP Maintenance des systèmes mécaniques

Les entreprises apprécient notamment le formations spécialisées en électricité, électronique, mécanique, structures métalliques :

  • Bac Techno STI spécialité génie mécanique
  • Bac pro pilote de ligne de production
  • Bac pro productique mécanique
  • Bac pro option décolletage
  • Bac pro technicien d’usinage
  • Bac pro technicien outilleur

Des formations en alternance complètent ces formations au niveau bac+2 par un :

  • BTSconception des processus de réalisation de produits
  • DUT génie mécanique et productique

Elles peuvent aussi être complétées par des titres professionnels et une certification :

  • Titre professionnel Technicien supérieur de maintenance industrielle
  • Titre professionnel Technicien de maintenance industrielle
  • Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Technicien maintenance industrielle

Les compétences requises pour devenir opérateur de production

L’opérateur de production participe à la fabrication d’un produit manuellement ou assistée par ordinateur. Qu’il soit chargé de réaliser une étape en particulier ou de l’ensemble du processus de fabrication, l’opérateur de production doit maîtriser les savoirs suivants :

  • Maîtrise de formules mathématiques et lecture des schémas
  • Connaissance des différentes machines de la ligne de production (machines à commandes numériques, machines conventionnelles et assistées, assemblage d’ensembles mécaniques, unités de montage…)
  • Utilisation des tableaux de commande
  • Connaissance des normes de sécurité, d’hygiène et de qualité
  • Connaissance du dosage et moyens de mesure
  • Utilisation des appareils de test, de mesure et autres outils
  • Manipulation de l’outillage manuel pour la transformation ou le réglage des machines et appareils de production
  • contrôle visuel du produit pour pouvoir identifier rapidement les produits présentant des anomalies
  • utilisation d’un ordinateur
  • Conduite d’un élévateur

Les qualités de l’opérateur de production

L’opérateur de production doit être polyvalent pour assurer les fonctions des divers postes de travail d’une chaine de production.

La réalisation de la fabrication d’un produit nécessite des qualités spécifiques à l’opérateur de production. Pour que le produit soit réalisé dans les normes de qualité, il doit faire preuve de :

  • Rigueur : dans l’application des règles d’hygiène et de sécurité ainsi que des normes de qualité
  • Souci de la qualité
  • Bonne dextérité : dans la manipulation des outils, outillages et réparation/réglages des machines
  • Attention constante : suivi de la production (qualité, fonctionnement technique des machines)
  • Disponibilité : l’opérateur peut être amené à travailler à des horaires irréguliers
  • Capacité à coordonner ses mouvements
  • Résistance au stress dû à un rythme de travail soutenu et
  • Contrôle de soi
  • Capacité d’adaptation : à une nouvelle machine, une étape ou un processus, une nouvelle problématique, une nouvelle équipe…
  • Ouverture pour recevoir un apprentissage
  • Bonne résistance physique : le travail s’effectue

Un métier en tension

Le métier d’opérateur de production exige de nos jours plus de connaissances et de qualifications. En effet, le métier d’opérateur de production demande une certaine polyvalence pour pouvoir assurer les fonctions de divers postes de travail présents sur une chaine de production.

De plus, même si l’automatisation décharge les entreprises industrielles d’avoir recours à d’importants moyens humains, l’utilisation de ces machines automatisées nécessite toutefois une veille technologique et des compétences particulières.

En outre, Il s’agit aussi d’un travail relativement physique, aux gestes répétitifs et qui s’effectue dans des conditions qui n’encouragent pas toujours les jeunes candidats (froid, forte chaleur, bruit, humidité, risques de blessure ou brûlure, déplacement de charges, positions inconfortables pour effectuer des réparations etc).

Les autres intitulés du poste d’opérateur de production

  • Opérateur de fabrication
  • Assistant de ligne
  • Opérateur de conditionnement

Évolution dans la profession d’opérateur de production

Les opportunités d’évolution interne sont nombreuses dans les entreprises industrielles. Avec de l’expérience, un opérateur de production peut accéder à des fonctions d’encadrement d’une équipe et évoluer vers le poste de chef d’atelier. Celui-ci est chargé de lancer, coordonner et assurer le suivi de la production.

Grâce à la formation en alternance, l’opérateur de production peut envisager une spécialisation dans la programmation sur machine. Il peut aussi devenir  gestionnaire de production, technicien qualité ou encore technicien des méthodes.

Liste des postes accessibles par l’opérateur de production après formation

  • Chef d’équipe
  • Animateur d’équipe
  • Chef d’atelier
  • Gestionnaire de production
  • Technicien de production
  • Technicien des méthodes
  • Technicien qualité
  • Programmeur sur machine à conduite numérique
  • Conducteur de ligne automatisée
  • Technicien usinage

La formation en alternance, pour recruter un opérateur de production

Recrutement en externe à l’entreprise

Les candidats de 26 ans et moins

Les candidats qui ont un niveau inférieur au bac peuvent prétendre au :

  • contrat d’apprentissage qui permet de recruter et de former des candidats de 16 ans au moins
  • bac professionnel qui ouvre l’accès à plusieurs formations en alternance pour devenir opérateur de production.

Le contrat d’apprentissage est également ouvert aux candidats qui ont un niveau bac. Il leur permet d’accéder à une formation en alternance pour obtenir un diplôme de niveau bac+2 (BTS ou DUT).

Les candidats de 26 ans et plus

Ils peuvent prétendre au contrat de professionnalisation qui leur donne accès à une formation professionnelle qualifiante sanctionnée par un titre, un diplôme, un CQP ou une qualification professionnelle reconnue.

Cette formation professionnelle repose sur l’alternance entre formation théorique suivie dans un organisme de formation et formation pratique au sein de l’entreprise. L’entreprise peut dispenser elle-même cette formation si elle dispose de son centre de formation interne.

Évolution interne à l’entreprise 

L’évolution de l’opérateur de production au sein de l’entreprise dépend des disponibilités du poste ainsi que des éventuelles acquisitions de nouveaux matériels et machines. Ainsi, pour en assurer le fonctionnement, l’entreprise peut envisager de former ses ressources internes pour bénéficier de salariés déjà informés des métiers de l’entreprise.

Ainsi, une formation en alternance peut être suivie par certains salariés pour pouvoir occuper le poste d’opérateur de production, tandis que d’autres peuvent évoluer vers des postes d’encadrement (chef d’équipe, animateur d’équipe, chef d’atelier, chef de production), de production (technicien méthodes, technicien de production, gestionnaire de production,…), de spécialisation sur une étape de production ou une machine en particulier (programmeur sur machine etc).