Faisant partie du service logistique de l’entreprise, le préparateur de commandes travaille la plupart de son temps dans les entrepôts ou magasins de stockage. Il est chargé de mettre en cartons ou sur palette les marchandises commandées par le client. Ensuite, il effectue l’étiquetage pour réaliser son expédition.

Le métier de préparateur de commandes répond à une forte demande exprimée par les entreprises industrielles et commerciales mais également par les plateformes logistiques. De plus, le développement du e-commerce et des « drive », a fait du métier de préparateur de commandes un métier en tension et en évolution progressive.

Pour faire face à l’intensification des offres de recrutement de préparateurs de commandes et pallier à ses besoins de personnels qualifiés, l’entreprise peut faire appel à la formation en alternance pour embaucher un préparateur de commandes. Ainsi, elle peut former des candidats qui pourront l’accompagner dans son développement et l’atteinte de ses objectifs.

Le métier de préparateur de commandes

Le métier de préparateur de commandes comprend l’ensemble des actions à réaliser à partir de la réception des bons de commande jusqu’au lancement de l’expédition en passant par le conditionnement des produits et le contrôle de chaque préparation. Dans certains cas, le préparateur est également chargé de déplacer ses préparations jusqu’aux quais de livraison.

Missions

Le préparateur de commandes a pour missions d’organiser et préparer les commandes de produits ou de matières premières en respectant les règles d’hygiène, les consignes de sécurité, les procédures qualité ainsi que les délais.

Il peut être amené à effectuer des opérations de manutention en utilisant de gros engins tels que le chariot élévateur ou de matériels de manutention plus légers tels que le caddie, la transpalette, le rolls etc.

Il peut également assurer des opérations spécifiques tels que le conditionnement, l’emballage, l’assemblage simple etc ou accomplir des ventes au comptoir.

Tâches et fonctions

Le préparateur de commandes travaille principalement dans l’entrepôt ou le magasin de stockage. Il peut également être aperçu sur les quais de livraison ou tout autre endroit où s’effectue la livraison des préparations aux clients.

Lorsque le préparateur de commandes prend son poste, il se charge de :

  • La réception des marchandises: dans certaines entreprises, le préparateur est présent lorsque les marchandises arrivent dans l’entrepôt.
  • La réception des bons de commandes de produits à mettre en cartons ou sur palettes, compte tenu des informations données dans les bons de préparation (nature et volume de produits à livrer etc)
  • La préparation des commandes: il s’agit de la principale activité du préparateur de commandes. Elle consiste à :
    • rechercher dans l’entrepôt les marchandises inscrites sur le bon de commande. Pour cela, le préparateur suit un chemin déterminé pour trouver les marchandises de la commande
    • rassembler les différents éléments de la commande à l’aide d’un transpalette manuel ou électrique
  • le conditionnement des marchandises en veillant à :
    • choisir le carton le mieux adapté au volume et à la nature des produits.
    • positionner les produits de la meilleure manière pour ne pas les abîmer.
    • Contrôler chaque préparation avant de réaliser des palettes pour les acheminer par camions
    • Protéger les palettes en les enroulant avec un film plastique afin d’éviter les chutes
  • la vérification de la commande: il doit s’assurer de la conformité des marchandises réceptionnées avec la commande passée
  • la finalisation de la commande: le préparateur de commande procède à l’étiquetage des préparations. Ensuite, il remplit les papiers administratifs nécessaires au lancement de l’expédition. C’est finalement après qu’il déplace ses préparations jusqu’à la zone de chargement. Parfois, il doit lui-même charger le véhicule.

Le profil du préparateur de commandes

Les qualifications professionnelles requises pour devenir préparateur de commandes

Aucun diplôme précis n’est exigé pour exercer le métier de préparateur de commandes. Le poste de préparateur ou préparatrice de commandes est accessible aux candidats titulaires d’un CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) à Bac pro. Les entreprises commerciales ou industrielles ainsi que les plateformes logistiques représentent les gros demandeurs pour ce poste. Toutefois, tout autre secteur d’activité peut recourir à un préparateur de commande dès lors qu’il existe dans l’entreprise le processus commande-livraison (transport…).

Les diplômes les plus fréquemment demandés par les recruteurs sont les suivants :

  • Le CAP opérateur / opératrice logistique: il représente le diplôme de base pour exercer le métier de préparateur de commandes.
  • Le bac pro logistique accessible en 3 ans après la 3ème ou en 2 ans après le CAP. Il contribue à une évolution plus rapide au sein de l’entreprise

En outre, le préparateur d’emploi doit obligatoirement détenir le CACES (Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité) pour pouvoir conduire un chariot élévateur. Ce certificat s’obtient à l’aptitude médicale qui doit également être renouvelé périodiquement.

La formation en alternance permet de compléter le CAP, le BEP et le Bac pro par un BTS ou un DUT en Logistique.

Les compétences requises pour devenir préparateur de commandes

Le préparateur de commandes doit avoir les compétences suivantes pour exercer sa profession :

  • les règles de gestion de stocks
  • l’utilisation des logiciels de gestion de stocks
  • les modalités de stockage
  • les règles d’emballage et de conditionnement
  • la sélection de l’emballage et du conditionnement adapté au produit, à son volume et au type de transport choisi
  • les techniques d’inventaire
  • le calcul des volumes, des poids etc en vue de l’expédition
  • les procédures et les règles de préparation des commandes
  • l’identification et la vérification des marchandises ou des produits
  • les postures et les gestes de manutention
  • l’utilisation des engins de manutention légers tels que la diable, le transpalette etc
  • conduire un engin motorisé tel que le chariot élévateur ou le transpalette à conducteur porté (nécessite l’obtention du CACES R389-1)
  • l’application des règles d’hygiène, de sécurité et d’environnement (HSE)
  • l’utilisation d’un lecteur de codes-barres
  • la communication avec différents interlocuteurs dans diverses situations
  • la notification des services concernés en cas d’anomalie ou de dysfonctionnement

Les qualités du préparateur de commandes

En plus de ses compétences, le préparateur de commandes doit se doter de qualités personnelles qui l’aideront dans l’exécution de ses tâches afin d’accomplir correctement sa mission. Ainsi, le préparateur doit être :

  • rigoureux : il est tenu de respecter les règles d’hygiène et de sécurité. Le préparateur ne doit pas oublier un produit dans une commande pour ne pas nuire à l’image de l’entreprise. Ainsi, avant de procéder à l’expédition, il doit vérifier la qualité des produits, leur nature et leur quantité.
  • organisé: il doit savoir gérer son temps. Pour cela, il doit établir un ordre précis des tâches qu’il doit exécuter et s’y tenir.
  • autonome : il est responsable de ses commandes même s’il travaille en équipe
  • de bonne mémoire: il doit savoir et mémoriser la localisation des produits nécessaires ainsi que les stocks actuels afin de ne pas perdre du temps dans la recherche et la préparation de la commande
  • de bonne condition physique : il doit pouvoir supporter les gestes et postures de manutention (se baisser régulièrement, être debout très longtemps, transporter de lourdes charges etc).

Un métier en tension

Le préparateur de commandes peut être recruté par toute entreprise où la commande est la première étape de son processus commercial. Avec l’évolution permanente des besoins des consommateurs, les sociétés de distribution ou de restauration ainsi que le e-commerce ont grandement participé à l’émergence du service  « drive ». Il permet au client de récupérer sa commande qu’il a effectuée à distance (en ligne ou par téléphone).

Ainsi, la profession de préparateur de commande peut s’exercer dans les grandes structures (plateformes logistiques, industries, chaîne de distribution…) tout comme dans les structures plus modestes, dès lors que la commande existe dans son processus de vente.

Les autres intitulés du poste de préparateur de commandes

La fonction de préparateur de commande peut être désignée sous d’autres appellations suivant le secteur d’activité de l’entreprise ainsi que son envergure. Ainsi, il peut prendre le titre de :

  • Préparateur logistique
  • Opérateur logistique
  • Préparateur d’ordres
  • Agent de distribution

Évolution dans la profession de préparateur de commandes

L’évolution du poste de préparateur de commandes tient compte des expériences acquises. Il peut devenir Contrôleur de préparation de commandes puis évoluer vers le poste de chef d’équipe.

En progressant dans la logistique, le préparateur de commandes peut prétendre au poste de magasinier cariste pour accéder plus tard aux postes de gestionnaire de stocks ou chef de quai.

Le chef de quai est chargé de l’organisation des opérations de réception, de tri et de livraison des petits colis.

Le chef d’équipe dirige une équipe de préparateurs. Il se charge d’organiser leur temps de travail et de répartir le travail entre les préparateurs.

Le gestionnaire de stocks optimise les mouvements de stocks (entrées et sorties) de marchandises ou de produits en assurant un approvisionnement continu pour éviter la rupture de stock.

Pour cela, il peut compléter sa qualification en se formant en alternance.

Liste des postes accessibles par le préparateur de commandes après formation

  • Contrôleur de préparation de commandes
  • Chef d’équipe
  • Magasinier cariste
  • Gestionnaire de stocks
  • Chef de quai

La formation en alternance, pour recruter un préparateur de commandes

Le recrutement du préparateur de commandes peut être réalisé de plusieurs manières. De plus, il est accessible dès le niveau de fin de 3ème, ce qui explique l’abondance des candidatures. Cependant, il n’en est pas de même pour les candidatures qualifiées pour assurer la fonction de préparateur de commandes. En effet, l’évolution du préparateur de commandes est plus rapide lorsque son niveau de qualification au cours du recrutement correspond déjà aux objectifs et métiers de l’entreprise.

Recruter en alternance représente alors pour l’entreprise, un moyen efficace pour pallier à ce manque de profils qualifiés. L’entreprise est alors chargée de former le jeune alternant tout en profitant de l’opportunité d’embaucher des salariés dotés de compétences et d’un attachement à l’entreprise.

Recrutement en externe à l’entreprise

Les candidats de 26 ans et moins

Les candidats dont le niveau est inférieur au bac peuvent prétendre au :

  • contrat d’apprentissage qui permet de recruter et de former des candidats de 16 ans au moins
  • bac professionnel qui permet d’accéder à plusieurs formations en alternance pour devenir préparateur de commandes dont la logistique, le transport …

Pour les candidats de niveau bac, le contrat d’apprentissage leur donne accès à une formation en alternance pour obtenir un diplôme de niveau bac+2 (BTS ou DUT).

Les candidats de 26 ans et plus

Ils peuvent prétendre au contrat de professionnalisation qui leur donne accès à une formation professionnelle qualifiante sanctionnée par un diplôme, un titre, un CQP ou une qualification professionnelle reconnue.

Cette formation professionnelle repose sur l’alternance entre l’organisme de formation et l’entreprise. Elle peut aussi être dispensée uniquement par l’entreprise si elle dispose d’un centre de formation.

Évolution interne à l’entreprise

L’entreprise peut également recruter en interne en formant des salariés déjà en poste. Après une formation interne, le préparateur de commande peut évoluer vers le poste de magasinier cariste. A terme, il pourra accéder à des postes de gestionnaire de stocks ou de chef de quai. Il peut également envisager une fonction d’encadreur.

La formation en alternance complète les expériences acquises tout en permettant à l’alternant d’acquérir des qualifications professionnelles supplémentaires. Elles permettent au préparateur de commandes d’évoluer dans l’entreprise pour occuper de nouveaux postes.