Le retoucheur travaille dans le domaine de la mode et du textile. Il est chargé de modifier des vêtements selon les demandes du client (mesures, confort et esthétique) en utilisant divers outils manuels, mécaniques ou électriques.

Le retoucheur peut intervenir sur une partie du vêtement (taille, largeur des manches, longueur des jambes etc) afin de l’adapter à la morphologie du client. Il peut aussi effectuer la réparation des accrocs, la rénovation des articlesou même la confection de vêtements sur mesure.

Le retoucheur peut également être amené à participer à la vente en conseillant le client lors de l’achat et à effectuer des travaux de gestion.

Le métier de retoucheur est essentiellement pratiqué par les femmes. La plupart du temps, le retoucheur ou la retoucheuse travaille dans un magasin de prêt-à-porter où le client l’informe directement des retouches à faire. Ses activités peuvent s’exercer à domicile mais aussi au sein de l’atelier d’une entreprise artisanale ou d’une maison de haute couture. Il peut également travailler pour une ou plusieurs marques de vêtements afin d’effectuer des retouches sur les articles d’habillement achetés en magasin.

L’effervescence des tendances de la mode entraîne de multiples variations des normes de taille et de confort qui ne sont pas toujours adaptées à l’ensemble des consommateurs. Elle favorise également l’apparition d’enseignes et de magasins qui visent sans cesse à proposer de nouveaux articles à leurs clients. Les besoins de retouches sont alors nombreux mais les entreprises peinent à trouver des retoucheurs qualifiés.

Elles se tournent alors vers la formation en alternance pour trouver des candidats qui pourront satisfaire à leurs besoins de compétences et de qualifications. Ainsi, elles peuvent aussi s’assurer que le recrutement soit effectué sur-mesure à leurs métiers.

Le métier de retoucheur

Missions

Les missions du retoucheur sont orientées sur la satisfaction de la demande du client quant à l’article qu’il souhaite modifier. Ainsi, les retouches consistent à effectuer des opérations d’adaptation, de réparation ou de fabrication.

Tâches et fonctions

Qu’il exerce à domicile, dans un magasin, dans une entreprise de retoucherie ou un atelier de haute couture, le retoucheur réalise les tâches suivantes après avoir pris connaissance des modifications à effectuer sur l’article.

  • Identifier les endroits à retoucher : mesure, mise en place des épingles sur les pinces effectuées sur le tissu
  • Découdre une partie du vêtement pour effectuer les modifications
  • Couper pour réaliser les ourlets
  • Repiquer les coutures décousues
  • Repasser le vêtement et le ranger en attendant le passage du client
  • Faire passer les essayages au client et effectuer les éventuelles retouches
  • Fixer les délais et les coûts des travaux de retouches
  • Assurer les réglages des outils qu’elle utilise (machine à coudre, surfileuse, surjeteuse et thermocolleuse)
  • Surveiller son stock de fournitures (aiguilles, épingles, crayons marqueurs, ciseaux, fils, …).

Le profil du retoucheur

Les qualifications professionnelles nécessaires pour devenir retoucheur

Débuter dans le métier de retoucheur est possible même sans qualifications en apprenant sur le tas. Cependant, plusieurs formations permettent d’accéder à ce métier dès le niveau CAP :

  • CAP Métier de la mode, option Vêtement flou
  • CAP Métier de la mode, option Vêtement tailleur

Le retoucheur peut aussi suivre une formation en alternance pour compléter son CAP avec un :

  • MC (mention complémentaire) Essayage, retouche, vente qui se prépare en un an après le CAP
  • Bac pro Métiers de la Mode, option Vêtement
  • BP (Brevet professionnel) Vêtement sur mesure, options couture flou, tailleur homme, tailleur dame.

Les compétences du retoucheur

En magasin, en atelier ou à domicile, le retoucheur est recherché pour effectuer diverses opérations de retouche : changer une doublure, faire un ourlet, remettre à taille ou rapiécer un vêtement etc.

Quelle que soit la nature de la retouche, le retoucheur doit justifier ses capacités dans les  domaines suivants :

  • Bases excellentes en stylisme et couture
  • Techniques de mesure, de patronage, de coupe, de montage, de couture, de rapiéçage
  • Variétés et caractéristiques des matières : différents types de tissus, cuir, maille etc
  • Outils, machines et fournitures à utiliser
  • Règles de stockage
  • Définition des besoins en approvisionnement
  • Gestion administrative et comptable

 Les qualités du retoucheur

Afin d’accomplir les retouches selon les demandes du client, le retoucheur doit se doter d’une bonne dextérité manuelle. Il doit être précis car quelques millimètres de trop ou de moins peuvent changer l’esthétique ou le confort du vêtement. Le retoucheur doit aussi avoir une bonne vision de près afin de pouvoir effectuer ses travaux avec soin. Il doit également avoir un bon sens relationnel pour pouvoir conseiller et fidéliser ses clients.

Un métier en tension

La mode et ses tendances ont permis aux industries du textile de se multiplier et de diversifier leurs offres, produits et styles au profit de clientèles diverses. Les goûts et les gammes d’articles ne pouvant pas toujours correspondre aux besoins des consommateurs, les retouches sont nécessaires pour assurer une bonne séance du vêtement. L’apparition de nouveaux standards variant au gré des saisons et des tendances assure également une pérennité au métier de retoucheur.

Le métier de retoucheur est un métier encore peu connu mais qui commence à se faire connaître avec les besoins exprimés par les clients mais surtout de l’offre de retouche proposée dans les magasins.  S’il est en général considéré comme un métier féminin, le nombre de jeunes femmes répondant à l’appel n’arrive pas à satisfaire ces demandes.

Les autres intitulés du métier de retoucheur

  • Couturière
  • Retoucheur piqueur
  • Retoucheur en habillement
  • Essayeur-retoucheur
  • Réparateur en habillement
  • Retoucheur en confection
  • Retoucheur vendeur

Évolution professionnelle

En acquérant de l’expérience, le retoucheur peut évoluer vers un poste à responsabilité et devenir :

  • monitrice de fabrication en confection: qui se charge de la découpe du tissu selon un patron, de l’assemblage des pièces pour en faire un vêtement ou de finaliser la confection d’un vêtement par des retouches ou le repassage.
  • contrôleuse d’équipe : chargé de contrôler le déroulement des retouches effectuées par une équipe de retoucheurs d’un atelier
  • chef d’équipe retouche : dirige une équipe de retoucheurs, organise et distribue les travaux de retouches en tenant compte des délais et des capacités de chacun.

Si  le retoucheur travaille dans un magasin, il peut aussi envisager une évolution transversale en intégrant une maison de couture.

Il peut également se tourner vers une spécialisation dans le domaine du spectacle vivant en s’occupant de l’habillage et des costumes dans un théâtre, spectacle, tableau historique, etc.

Comme dans toute profession, le retoucheur peut aussi envisager de s’établir à son compte pour réaliser des vêtements en petite série ou sur-mesure. Il devra alors compléter ses compétences avec une formation en gestion (comptable et administrative).

Liste des postes accessibles par le retoucheur après formation

  • moniteur de fabrication en confection
  • contrôleur d’équipe
  • chef d’équipe retouche
  • couturier dans la haute couture
  • costumier

Recruter un retoucheur par la formation en alternance

Recrutement externe

Les candidats de moins de 26 ans

Les candidats avec un niveau inférieur au bac peuvent prétendre au :

  • contrat d’apprentissage qui permet de recruter et de former des candidats de 16 ans au moins
  • bac professionnel qui ouvre l’accès à plusieurs formations en alternance afin de devenir retoucheur.

Pour les candidats avec un niveau bac, le contrat d’apprentissage leur permet d’accéder à une formation en alternance afin d’obtenir un diplôme de niveau bac+2 (BTS ou DUT).

Les candidats de plus de 26 ans

Le contrat de professionnalisation leur est ouvert afin de suivre une formation professionnelle qualifiante sanctionnée par un diplôme, un titre, un CQP ou une qualification professionnelle reconnue.

Cette formation professionnelle repose sur l’alternance entre formation théorique en organisme de formation et formation pratique en entreprise.L’entreprise peut aussi dispenser elle-même cette formation au sein de son centre de formation interne.

Recrutement interne

Lorsqu’une entreprise fait face à des difficultés d’embauche sur un poste, elle peut effectuer son recrutement parmi ses salariés en poste. Ainsi, elle peut proposer à certains de devenir retoucheurs tandis que d’autres pourront évoluer vers des postes de chef d’équipe, de contrôleur d’équipe ou de moniteur de fabrication.

Pour cela, la formation en alternance représente la solution la mieux adaptée pour  bénéficier de candidats formés sur-mesure aux techniques et méthodes de l’entreprise.