Le recrutement d’un salarié en alternance suppose le versement d’une rémunération par l’entreprise. Les niveaux de salaire sont définis par le cadre légal des contrats d’apprentissage et de professionnalisation qui précise une base minimale de rémunération de l’apprenti qui peut varient en fonction de plusieurs facteurs.

Le salaire de chaque apprenti dépend ainsi de son expérience, son âge, son niveau d’études à l’entrée et le nombre d’années d’exercice du contrat. Les montants ne sont pas les mêmes pour le contrat d’apprentissage et celui de la professionnalisation. En 2018, voici les bases de salaire à prendre en compte pour la rémunération minimale d’un apprenti.

Quel est le salaire d’un apprenti en contrat d’apprentissage ?

L’âge et l’année d’études définissent la rémunération du jeune en contrat d’apprentissage. Généralement, le salaire de l’apprenti est exonéré des charges sociales. Ainsi, le montant du salaire brut est celui du salaire net.

Le calcul du salaire est basé sur le SMIC mensuel qui s’élève en 2018 à 1498,87 euros. Les salaires sont catégorisés en trois parties selon l’âge de l’apprenti : les profils de 18 ans maximum, les alternants de 18 à 20 ans et les jeunes de plus de 21 ans.

La rémunération augmente également selon le niveau d’études. Par exemple, pour un étudiant en première année, le salaire s’élève à 25 % du SMIC, alors qu’il est de 37% pour la deuxième année et 53% pour la troisième année.

Le taux sera calculé selon le nombre d’heures réalisées. Concernant les heures supplémentaires, les procédures de rémunération sont les mêmes que celles appliquées aux travailleurs de l’entreprise.

Tableau récapitulatif des montants de rémunération en apprentissage :

Moins de 18 ans 18 à 20 ans 21 ans et plus
1ère année d’alternance 374,61 € (25% SMIC)  614,37 € (41% SMIC)  794,18 € (53% SMIC)
2ème année d’alternance
 554,43 € (37% SMIC)  734,25 € (49% SMIC)  914,06 € (61% SMIC)
3ème année d’alternance
  794,18 € (53% SMIC)  974 € (65% SMIC)  1168,80 € (78% SMIC)

Plus d’infos sur les coûts de recrutement en contrat d’apprentissage pour l’entreprise ici.

Quel est le salaire d’un apprenti en contrat de professionnalisation?

Dans le cadre d’un contrat de professionnalisation, la base du calcul reste le même que pour le contrat d’apprentissage c’est-à-dire indexé au niveau du SMIC. Par contre, le montant varie selon le niveau de qualification de l’apprenti à la signature du contrat.

Le salaire est ainsi différent selon l’âge de l’apprenti et son niveau de qualification : diplôme inférieur au bac ou niveau équivalent ou supérieur au bac pro.

Par exemple, un jeune de 21 ans possédant un niveau inférieur au bac percevra 55% du SMIC, pendant qu’un candidat du même âge titulaire d’un Bac Pro gagnera l’équivalent de 65% du SMIC.

Tableau récapitulatif des montants de rémunération en professionnalisation :

Formation initiale Moins de 21 ans Plus de 21 ans 26 ans et plus 
Niveau inférieur au Bac pro  824,15 €
(55% du SMIC)
 1048,92 €
(70% du SMIC)
1498,47 €
(100% du SMIC ou
85% du minimum conventionnel de branche)
Niveau égal ou supérieur au Bac Pro  974 €
(65% du SMIC)
 1198,77 €
(80% du SMIC)

Les étudiants possédant un baccalauréat général ne perçoivent pas le même salaire que les étudiants disposant d’un Bac Professionnel. Le salaire s’élèvera alors à 55 ou 70% du SMIC selon l’âge du profil.

Pour les jeunes de plus de 26 ans, le salaire ne doit pas être inférieur au SMIC conformément à la convention d’entreprise.

Plus d’infos sur les coûts de recrutement en contrat de professionnalisation pour l’entreprise ici.

Les cas particuliers relatifs au salaire de l’apprenti

L’apprenti peut bénéficier d’une majoration dans certains cas :

  • 10% de majoration si l’apprenti est en préparation d’un diplôme de niveau IV
  • 20% de majoration si l’apprenti est en train de préparer un diplôme de niveau III

Dans le cas d’un redoublement, le salaire d’un apprenti reste inchangé.

Dans le cas du recrutement d’un apprenti mineur, l’employeur doit au minimum verser un quart de son salaire sur le compte bancaire de l’apprenti.

Dans le cas d’un apprenti reconnu travailleur handicapé, il est possible de réaliser une année supplémentaire en alternance et le salaire est alors majoré de 15%.