Lancement de l’opération #VersUnMétier pour répondre aux difficultés de recrutement

Pôle emploi a récemment lancé son opération #VersUnMétier, destinée à renforcer l’accompagnement des entreprises qui peinent à recruter. L’objectif est de faire connaître aux demandeurs d’emplois les métiers ou secteurs en tension, et de renforcer leur attractivité. L’opérateur public espère ainsi aider les entreprises à satisfaire leurs besoins en main-d’œuvre.

Plus de 7 000 évènements organisés

L’opération #VersUnMétier a été lancée par Muriel Pénicaud fin septembre. La ministre du Travail s’est rendue dans une agence Pôle emploi du 20e arrondissement de Paris pour marquer le début de la série d’évènements organisés partout en France. Son objectif affiché est « une intensification du rapprochement entre l’offre et la demande ». En effet, alors que les créations nettes d’emploi devraient augmenter de 18% en 2018, nombre d’entreprises craignent d’avoir du mal à trouver les compétences qu’elles recherchent. Selon une récente enquête de Pôle emploi, 44% des employeurs anticipent des recrutements difficiles en 2018, contre seulement 37,5% en 2017.

Les évènements organisés sont de différentes natures. Des actions de recrutement auront lieu, incluant généralement des rencontres entre chefs d’entreprises et demandeurs d’emploi. Pour répondre aux besoins de formation, des ateliers consacrés au développement de compétences nécessaires à certains métiers en tension sont également prévus. Enfin, des actions d’information sur ces métiers auront lieu, à l’instar de celle organisée lors du lancement de la campagne par Mme Pénicaud, consacrée à la profession de référent web.

#versunmétier, pour prolonger l’action quotidienne de Pôle emploi

Cette campagne s’inscrit dans la droite ligne des efforts réalisés ces dernières années par les conseillers Pôle emploi pour aider les entreprises à recruter. 4 300 conseillers sont ainsi dédiés à la relation avec les entreprises. Ils les accompagnent dans leurs recrutements, en déployant diverses solutions comme les périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP) ou la méthode de recrutement par simulation (MRS) qui fait appel aux capacités des demandeurs d’emploi plutôt qu’à leur CV.

Par ailleurs, plusieurs outils numériques sont à la disposition des entreprises. Elles peuvent ainsi créer leur mini-site sur pôle-emploi.fr ou participer à des salons en ligne, pour mettre en avant leurs métiers.

Le défi est de taille : selon la ministre du Travail, il y a aujourd’hui « 300.000 emplois qui sont non pourvus alors que la croissance repart. Ce qui veut dire que notre pays connaît des difficultés entre adéquation des compétences et marché de l’emploi. »