La FFP publie un référentiel des métiers de la formation professionnelle

La Fédération de la formation professionnelle (FFP) a publié cet été un Référentiel des activités et des compétences de la formation professionnelle.

Ce document, réalisé avec l’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications (OPMQ) de la branche, regroupe en 7 domaines d’activité l’ensemble des compétences mobilisables par un organisme de formation. Il constitue une première étape avant le lancement d’ici la fin de l’année 2018 d’un nouvel outil interactif en ligne.

Le secteur doit actuellement faire face à l’accélération de la transformation des métiers de la formation professionnelle. La loi « Avenir professionnel » devrait lever les derniers freins au développement de nouveaux modes de formation et la branche professionnelle doit donc être en mesure de fournir aux acteurs et parties prenantes des informations qui concernent les évolutions de ses activités et les nouvelles compétences nécessaires à leur exercice.

Activités et compétences de la branche formation

Le référentiel de le FFP classent les activités et compétences qu’un organisme de formation peut mobiliser en 7 grandes catégories regroupant chacune plusieurs activités :

  • Animation de parcours et/ou séquence de formation
  • Conseil, orientation et accompagnement à la valorisation de compétences individuelles
  • Ingénierie de formation, développement et conception pédagogique
  • Promotion, marketing et commercial
  • Management/gestion d’un organisme
  • Gestion administrative, logistique et financière de l’organisme
  • Informatique : production et gestion des systèmes d’information

Des parcours sur mesure grâce à l’ingénierie de formation

Le référentiel couvre l’ensemble de métiers de la formation professionnelle, de la gestion administrative, commerciale et managériale au sein d’un organisme de formation ayant des fonctions transversales telles que la gestion des systèmes d’information en passant par l’activité du formateur.

L’objectif est de construire des parcours de formation personnalisés au possible et multimodaux, d’où l’obligatoire recours à une véritable ingénierie de formation. Il s’agit d’une compétence clé au sein d’un marché libéralisé pour promouvoir une offre de formation innovante et adaptée aux besoins des entreprises.

Le métier de formateur subit également de nombreuses mutations portées par de nouvelles technologies et modalités d’apprentissage. Il est nécessaire pour lui de s’appuyer sur de nouveaux outils et de veiller au renforcement de sa compétence de facilitateur et d’accompagnateur du stagiaire tout au long de son parcours.

Promouvoir les métiers de la branche

Ce référentiel autant que le futur outil interactif en ligne qui devrait être développé pour la fin de l’année se destinent aussi bien aux salariés du secteur qu’aux dirigeants d’organismes de formation devant faire évoluer les compétences de leurs équipes tout en guettant les opportunités du marché.

Il a également pour objectif de faire connaître les métiers et compétences de la branche professionnelle, qui souffrent encore de nombreux préjugés, auprès des différentes acteurs et parties prenantes du marché de la formation.

Consulter l’intégralité du « Référentiel des activités et des compétences de la formation professionnelle » ici.